Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 21 février DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

29 janvier 1635 : fondation de l’Académie française

Vous êtes ici : Accueil > Éphéméride, événements > Janvier > 29 janvier > 29 janvier 1635 : fondation de (...)
Éphéméride, événements
Les événements du 29 janvier. Pour un jour donné, découvrez un événement ayant marqué notre Histoire. Calendrier historique
29 janvier 1635 : fondation de
l’Académie française
(Source : Europe 1)
Publié / Mis à jour le mercredi 29 janvier 2020, par LA RÉDACTION
 

Ce jour-là, des lettres patentes signées de la main de Louis XIII, confirment de manière officielle la fondation de l’Académie française. C’est le cardinal de Richelieu qui quelques mois plus tôt en avait arrêté les principes.

Les premiers académiciens sont issus d’un petit groupe de gens de lettres qui n’avaient pas attendu Richelieu pour se réunir. À l’origine ils étaient neuf, et se retrouvaient depuis quelques années déjà, au domicile de Valentin Conrart (1603-1675), secrétaire du roi, féru de belles lettres et de bonne compagnie. Une fois par semaine, ces beaux esprits se réunissaient donc chez lui pour deviser : prestigieuse petite assemblée que Richelieu ne pouvait évidemment pas laisser très longtemps à son indépendance.

Fondation de l'Académie française par lettres patentes de Louis XIII le 29 janvier 1635
Fondation de l’Académie française par lettres patentes de Louis XIII le 29 janvier 1635

Le cardinal définit lui-même la mission des académistes — à l’époque on ne disait pas encore académiciens —, et désormais l’auguste compagnie sera la gardienne officielle de la langue française. Ses membres se mêleront aussi de rédiger un Dictionnaire. Il ne faut pas oublier qu’on est à l’époque où la langue se fixe, et c’est donc très important. L’Académie va décider des mots et des expressions « propres à figurer dans la conversation ». D’emblée Richelieu fixe le nombre d’académiciens à quarante... -> suite de la chronique source

Franck Ferrand
Europe 1

 
 
Même section >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !