Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 14 août DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Second Life

Un pressoir à fruits itinérant a débuté une tournée en Bourgogne

Vous êtes ici : Accueil > Patrimoine : Métiers > Pressoir (Un) à fruits itinérant a (...)
Patrimoine : Métiers
Richesses du patrimoine de France : métiers rares et artisanaux, métiers d’art, activités pittoresques et/ou insolites
Pressoir (Un) à fruits itinérant
a débuté une tournée en Bourgogne
(Source : France 3 Bourgogne)
Publié / Mis à jour le mardi 15 septembre 2015, par LA RÉDACTION
 
 
 
Olivier Clerc a inventé le Pressi-Mobile pour en finir avec les tonnes de fruits délaissés qui pourrissent dans les vergers. Son pressoir itinérant a débuté une tournée en Bourgogne, par Cuiseaux, en Saône-et-Loire, samedi 12 septembre 2015.

Le principe est simple : on vient avec ses fruits et on repart avec leur jus. Pressi-Mobile s’adresse aux particuliers, qui sont propriétaires de vergers, ainsi qu’aux professionnels.

Olivier Clerc a imaginé cet atelier itinérant de pressage après avoir constaté que des centaines de tonnes de pommes restaient au pied des arbres en raison des tris draconiens imposés par les acteurs de la filière fruits.
Il a donc imaginé un outil unique en France qui permet de valoriser les fruits qui ne correspondent pas aux critères de commercialisation.

Comment ça marche ?
L’atelier est installé dans une remorque de 6,50 mètres de long. Des machines lavent les fruits (pommes, poires, coings, kiwis, raisin en petites quantités...), les broient, pressent la pulpe, filtrent le jus, les pasteurisent et les conditionnent. Le coût de revient varie entre 1,20 et 1,35 euro le litre.

Grâce à une conservation en Bag-in-Box® ou en poches souples Pouch-up®, les jus de fruits peuvent être conservés pendant 2 ans et jusqu’à 8 semaines après ouverture. « Ces conditionnements génèrent moins de recyclage et ils sont beaucoup plus faciles à stocker que des bouteilles en verre », précise Laurent Thibert, de la société Pressi-mobile. Cela dit, le remplissage de bouteilles est aussi assuré si on le souhaite, dit-il.

Combien de fruits peut-on faire presser ?
Pour les petites quantités : il suffit de se rendre sur le site internet pressi-mobile.fr pour trouver le lieu de pressage le plus proche de chez soi. On prend rendez-vous en ligne (ou par téléphone au 03 73 37 73 37) et on apporte au minimum 100 kilos de fruits. L’opération prend 15 minutes pour 100 kilos de pommes, une journée pour 15 tonnes.

Pour les grandes quantités : dans le cadre de pressage de grandes quantités de fruits (au minimum 4 tonnes), Pressi-Mobile se déplace directement sur les exploitations.

France 3 Bourgogne

Accédez à l’article source


Pour consulter la vidéo
CLIQUEZ sur le lecteur

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !