Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 17 juillet DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme


« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)


REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

Interdite il y a 100 ans, l’absinthe revit et entretient son mythe. Fée verte - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > Patrimoine : Gastronomie > Interdite il y a 100 ans, l’absinthe (...)

Patrimoine : Gastronomie

Richesses du patrimoine de France : spécialités gastronomiques de terroir. Producteurs de spécialités de la gastronomie française


Interdite il y a 100 ans, l’absinthe
revit et entretient son mythe
(Source : Métro)
Publié / Mis à jour le samedi 24 janvier 2015, par LA RÉDACTION

 
 
 
Il y a 100 ans, l’absinthe, boisson sulfureuse rendue célèbre par des artistes du XIXe siècle tels que Van Gogh ou Verlaine, fut interdite car elle était accusée de « rendre fou » : aujourd’hui, la « Fée verte » connaît une nouvelle vie

Dans l’esprit des gens, « l’absinthe est encore la boisson interdite qui rend fou : il y aura toujours un mystère autour de cette boisson », prédit Fabrice Herard, organisateur des Absinthiades de Pontarlier (Doubs), une manifestation dédiée à l’absinthe. Muse du peintre Van Gogh et du poète Verlaine dont Émile Zola a décrit les ravages dans « L’Assommoir », l’absinthe est la boisson des artistes du XIXe siècle.

Mais dans les années 1900, cet alcool distillé né en Suisse au XVIIIe siècle et tirant entre 45 et 72 degrés est accusée de provoquer de graves dégâts cérébraux, en raison de l’une des molécules de la plante d’absinthe, la thuyone. Le 16 mars 1915, l’absinthe est interdite en France.

« L’absinthe rendait fou parce que les gens en consommaient trop et à un degré trop fort », estime François Guy, propriétaire de la distillerie du même nom, crée en 1890 par son grand-père à Pontarlier (Doubs). « Aujourd’hui, des études montrent que la thuyone n’est pas néfaste, les effets pervers de l’absinthe étaient dus à l’alcool », souligne-t-il.

L’interdiction de la « Fée verte » provoque une catastrophe économique sur le secteur de Pontarlier, capitale française de ce spiritueux anisé. Dans les années 1900, cette petite ville située près de la Suisse compte 23 distilleries et 111 bistrots. Les distilleries font travailler près de 3000 personnes et produisent plus de 10 millions de litres livrés au monde entier. « À l’époque, 80% de l’activité de la ville dépendait de la production d’absinthe et pratiquement personne n’est arrivé à se reconvertir », explique François Guy.


Absinthe Terminus

En 1988, l’absinthe est de nouveau autorisée en France mais uniquement sous l’appellation « spiritueux à base de plantes d’absinthe », avec un taux de thuyone limité à 35 mg/L.

Un nouvel essor
Les premiers produits français à base de plantes d’absinthe, réapparaissent en 1999. La dénomination « absinthe » est ensuite ré-autorisée par la loi du 17 mai 2011, afin de contrer une tentative vaine de producteurs suisses de s’approprier cette appellation.

Depuis, l’absinthe connaît un nouvel essor. D’après la Fédération française des spiritueux, une quinzaine de distilleries en France produisent environ 800 000 litres d’absinthe par an. « On progresse petitement, mais on progresse », affirme François Guy dont la production d’absinthe est passée de 7200 litres en 2001 à 30 000 litres en 2014. Il espère « produire 100 000 litres dans les années à venir ».

Depuis qu’il a pris les rênes de l’entreprise familiale en 1983, ce grand bonhomme jovial n’a cessé de se battre pour la réhabilitation de cet alcool sulfureux, jusqu’à décrocher l’indication géographique (IG) « absinthe de Pontarlier », publiée au Journal officiel en juillet 2013. Son IG doit désormais être homologuée au niveau européen. Le distillateur approvisionne une vingtaine de restaurants et de bars à absinthe parisiens, où la « Fée verte » fait un retour en force auprès d’une clientèle plutôt aisée.

L’absinthe tire aussi son succès d’un rituel précis : goutte à goutte, l’eau tombe sur un sucre, posé sur une cuillère ajourée, qui vient troubler l’absinthe au fond du verre. « Chez moi, l’absinthe marche bien. Il y a beaucoup de touristes, beaucoup d’Américains, de Canadiens ou encore de Brésiliens qui viennent boire de l’absinthe », confie Mickey, gérant du bar rock le Cantada, à Paris. L’élixir des poètes connaît en effet un franc succès à l’étranger. « La vente d’absinthe va de mieux en mieux, on dépote ! », se réjouit Martial Philippi, le patron de l’Absinth Depot à Berlin. Selon ce passionné qui propose 300 absinthes différentes, « le mythe de la boisson interdite attire et fascine les gens de toutes les couches de société, comme cent ans en arrière ».

Métro

Accédez à l’article source


Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation




Histoire de France :
l'indispensable pour devenir incollable

2000 ans d'Histoire de France en 150 pages
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI
 
 

 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 


 

 Révolution dite française : fille des Illuminés de Bavière et de la franc-maçonnerie ?
 
 Des bibliothèques dans les trains ?
 
 Mutilation de l'Histoire de France : détruire le passé pour glorifier le monde nouveau
 
 Berceuses populaires (Les) : airs entêtants, apaisants, traversant le temps et les provinces
 
 Blason féodal : né au XIIe siècle de la nécessité d'authentifier les actes
 
 Pain mangé par nos aïeux : sa nature, son prix
 
 L'ENCYCLOPÉDIE du temps jadis
    > Cliquez ici
 
BON À SAVOIR
 Après la panse vient la danse
 
 Faire un trou pour en boucher un autre
 
MANIFESTATIONS
 Huit chefs-d’œuvre du Louvre transformés en parfums
 
 Merveilleux-scientifique : mariant science et mystère
 
 
 
 
 
 

 


Les plus récents
 
 Mentchikoff de Chartres : le bonbon et son histoire
 
 Craquelin de Saint-Malo : le pain soufflé et son histoire
 
 Bergamote de Nancy : le bonbon et son histoire
 
 Maison Brana
 
 
Et puis aussi...
 
 La bière, une histoire de femmes
 
 Un champagne vieux de 170 ans, le plus ancien jamais dégusté
 
 Chocolat Monbana : une histoire de famille, de la poudre aux oeufs de Pâques
 
 Distillerie (La) Balthazar produit l’unique whisky auvergnat
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 138 ARTICLES

 

Suivre notre Pinterest

 

Vous pouvez opter pour un montant libre
Votre don nous est précieux : EN SAVOIR +

 

 

     

 
 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2019 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
Services La France pittoresque
 
Noël au coin de l'Histoire : boutique d'ouvrages pour vos cadeaux de fêtes de fin d'année
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Google +

Twitter

VK

Heypster

Vero

Pinterest

Tumblr

Instagram

YouTube

Librairie

Paris pittoresque

Prénoms

Services