Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 24 janvier DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Parler

Livre histoire AIX (Promenade d'un étranger à). Histoire civile et religieuse. Curiosités particulières par A.M. de La Tour-Keyrié

Vous êtes ici : Accueil > Librairie : Monographies > Bouches-du-Rhône (Provence-Alpes-Côte-d’A > AIX (Promenade d'un étranger à) (...)
Librairie : Monographies
Monographies d’histoire locale. Catalogue ouvrages, livres villes et villages des Bouches-du-Rhône (Provence-Alpes-Côte-d’Azur)
AIX (Promenade d’un étranger à)
Histoire civile et religieuse
Curiosités particulières
(par A.M. de La Tour-Keyrié)
Publié / Mis à jour le dimanche 23 mars 2014, par LA RÉDACTION
 

La fondation d’Aix par les Romains remonte à l’an 123 avant J.-C., sur un territoire qui avait été occupé depuis longtemps par les Salyens qui avaient bâti une cité à l’emplacement de l’église Notre-Dame de la Seds, disent les uns, sur la colline d’Entremont soutiennent les autres. Attirés par les eaux minérales, les Romains construisirent de nombreuses habitations près de la citadelle qu’établit Sextius Calvinus et qu’il appela Aqu-Sexti. Détruite par les Sarrasins en 737, la ville qui avait compté jusqu’à 30 000 habitants, ne se releva de ses ruines que sous le règne de Lothaire. Elle passa ensuite sous la domination de Boson qui parvint à s’emparer du pouvoir souverain sous Louis le Bègue et fonda le royaume d’Arles.

La ville fut particulièrement reconnaissante envers certains des comtes de Provence. Charles II, de la première maison d’Anjou, régna peu de temps mais fut chéri de ses sujets, peut-être en raison de ses ordonnances sur la dîme des blés et des autres récoltes. Pour lui rendre hommage, le premier jour où les consuls d’Aix entraient en fonction, ils se recueillaient sur son tombeau qui se trouvait dans le chœur des religieuses de Nazareth ; cette coutume se conserva jusqu’à la Révolution. Sous le règne de Jeanne, la population gémissante de la triste situation qui lui était faite par les envahisseurs et le brigandage, abandonna l’ancienne ville d’Aix appelée Ville des Tours à cause de celles qui flanquaient le palais des archevêques, pour se concentrer au bourg Saint-Sauveur ou Saint-André et dans la cité comtale...

 
 
Même section >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !