Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 12 août DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Parler

21 mai 1810 : mort du chevalier d'Eon de Beaumont

Vous êtes ici : Accueil > Éphéméride, événements > Mai > 21 mai > 21 mai 1810 : mort du chevalier (...)
Éphéméride, événements
Les événements du 21 mai. Pour un jour donné, découvrez un événement ayant marqué notre Histoire. Calendrier historique
21 mai 1810 : mort du chevalier
d’Eon de Beaumont
Publié / Mis à jour le jeudi 21 mai 2015, par LA RÉDACTION
 

La diplomatie a toujours affectionné les énigmes : qu’elle cherche à jeter des doutes sur le caractère et les discours de ses agents, on le conçoit sans l’approuver ; mais qu’elle étende cette ambiguïté jusque sur leur sexe, c’est ce qu’on a peine à croire, et cependant ce qu’on a vu dans au XVIIIe siècle.

Un homme, qui s’était distingué par des qualités brillantes et des talents variés, qui avait rempli, au nom de son souverain, des missions délicates à la cour de Russie et d’Angleterre, qui avait manié l’épée avec autant de succès que la plume, et dont la croix de Saint-Louis avait payé les services, le chevalier d’Eon, qui depuis quatorze ans vivait à Londres dans une espèce d’exil, reçut tout-à-coup de M. de Vergennes l’ordre de reprendre les habits de son sexe, c’est-à-dire la jupe et la coiffe ; et, après quelque résistance, il obéit à cet ordre singulier. A ces conditions, il revit sa patrie.

Charles de Beaumont, chevalier d'Éon
Charles de Beaumont, chevalier d’Éon

Sous ce nouveau costume, le guerrier-diplomate, qui touchait à sa cinquantième année, se montra publiquement à Paris et à Londres : dans cette dernière ville, le chevalier, ou plutôt la chevalière, réduite à la détresse par les événements de la Révolution française, donna un assaut d’armes avec le célèbre Saint-George. Enfin, l’âge et les infirmités l’ayant privée de cette ressource, elle vécut à Londres par les secours de ses amis, et y mourut en 1810.

Alors des témoins, que l’on peut croire sur parole, certifièrent que c’était un chevalier. Le vaste champ des conjectures est encore ouvert à l’égard du motif qui a pu déterminer cette inconcevable métamorphose. Etait-ce pour frapper son agent d’un désaveu, ou pour le soustraire à une peine, que le cabinet de France l’avait condamné à changer de sexe, et à se revêtir des habits de femme à l’âge où une femme aurait pu les quitter ?

Il est encore impossible de répondre pertinemment à ces questions. Hermaphrodite politique, le chevalier d’Eon, qui était né à Tonnerre le 5 octobre 1728, a laissé de nombreux ouvrages qu’on a recueillis en treize volumes : il avait possédé la confiance intime du roi Louis XV.

 
 
Même section >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !