Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 12 août DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Second Life

6 août 1828 : traité relatif à l'évacuation de la Morée

Vous êtes ici : Accueil > Éphéméride, événements > Août > 6 août > 6 août 1828 : traité relatif à l'évacuatio
Éphéméride, événements
Les événements du 6 août. Pour un jour donné, découvrez un événement ayant marqué notre Histoire. Calendrier historique
6 août 1828 : traité relatif
à l’évacuation de la Morée
Publié / Mis à jour le samedi 4 août 2012, par LA RÉDACTION
 

Tandis qu’une expédition française mettait à la voile pour consommer l’affranchissement d’un pays, qui avait acheté la liberté par sept années de guerre, un traité se concluait à Alexandrie entre le vice-roi d’Egypte et l’amiral anglais Codrington. Dans un premier article, Méhémet-Ali-Pacha s’engageait à rendre la liberté aux Grecs envoyés en Egypte après le combat de Navarin. Cette clause avait été la plus difficile à obtenir.

Dans les autres paragraphes, le pacha s’obligeait à envoyer prendre ses troupes à Navarin, et à les laisser escorter par les vaisseaux alliés jusqu’en vue d’Alexandrie ; enfin il lui était défendu d’emmener avec lui aucun Grec de l’un ou de l’autre sexe, sans leur consentement. Il lui était accordé la faculté de laisser une garnison dans les places fortes de Patras, Castel-Tornèse, Modon, Coronet Navarin.

Mais l’ensemble de ces troupes ne pouvait monter à plus de douze cents hommes. Il y a déjà deux ans que cet important traité fut ratifié, et le sort de la Grèce est encore incertain. Les Hellènes combattaient pour conquérir la liberté, on leur cherche un maître ; on croit l’avoir trouvé : au moment de prendre possession de son trône, il abdique. Cette détermination prouverait seule qu’il en était digne, si on pouvait la croire dégagée de tout sentiment d’intérêt personnel.

 
 
Même section >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !