Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 15 août DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Parler

14 juillet 1614 : mort du financier Sébastien Zamet

Vous êtes ici : Accueil > Éphéméride, événements > Juillet > 14 juillet > 14 juillet 1614 : mort du financier (...)
Éphéméride, événements
Les événements du 14 juillet. Pour un jour donné, découvrez un événement ayant marqué notre Histoire. Calendrier historique
14 juillet 1614 : mort du financier Sébastien Zamet
Publié / Mis à jour le samedi 14 juillet 2012, par LA RÉDACTION
 

Ce célèbre financier, né à Lucques vers l’an 1549, était fils d’un cordonnier. Venu en France sous la protection de Catherine de Médicis, d’abord attaché au service de Henri III, il fit, par son habileté dans les affaires et dans l’intrigue, une fortune si considérable, qu’il devint un des premiers personnages de l’Etat, ami de Mayenne, puis confident de Henri IV, enfin membre du conseil de Marie de Médicis.

C’est lui qui, en mariant son fils, dit ce mot reproduit par l’auteur du Glorieux : « Qualifiez-moi de seigneur de dix-sept cent mille écus. » Sans préjudice de ce titre, Zamet prenait ceux de baron de Murat et de Billy, seigneur de Beauvoir et de Cazabelle, conseiller du roi en tous ses conseils, etc. ; traitant d’égal à égal avec tous les seigneurs, auxquels sa maison et sa bourse étaient ouvertes, il recevait le roi, quand ce grand prince voulait vivre en personne privée, et lui prêtait de l’argent, quand il avait perdu au jeu de trop fortes sommes.

Zamet remplissait auprès de Henri IV l’emploi d’ami du prince dans toute son étendue, en lui procurant de nouvelles maîtresses et en le débarrassant des anciennes. Le bruit courut même que Gabrielle d’Estrées, qui mourut chez lui, avait été empoisonnée par lui : ce qui rendait ce bruit probable, c’est la faveur dont Zamet jouit auprès de Marie de Médicis, que Henri épousa bientôt après, et qui, à son arrivée en France, logea quinze jours chez le financier.

Il mourut à Paris, à l’âge de soixante-deux ans, laissant deux fils, dont l’un prit le parti des armes et l’autre celui de l’Eglise.

 
 
Même section >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !