Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 18 février DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

L'électeur : animal irrationnel, inorganique et sensible au seul mensonge. Éditorial du 12 septembre 2008 paru dans le N° 28 de La France pittoresque (octobre/novembre/décembre 2008)

Vous êtes ici : Accueil > Éditorial > L'électeur : animal irrationnel, (...)
Éditorial
Éditorial du magazine La France pittoresque, revue de la petite Histoire de France née en 2001. Tous les éditoriaux consultables en ligne.
L’électeur : animal irrationnel, inorganique
et sensible au seul mensonge
(Éditorial du 12 septembre 2008 paru dans le N° 28 de
La France pittoresque - octobre/novembre/décembre 2008)
Publié / Mis à jour le dimanche 4 décembre 2011, par LA RÉDACTION
 

Journaliste, romancier, dramaturge et pamphlétaire pourfendant avec verve et âpreté les valeurs traditionnelles d’une société qui selon lui marche à l’envers du bon sens, de la justice et du droit, Octave Mirbeau ne laisse de dessiller les yeux de ses lecteurs, et s’interroge dans Le Figaro des 28 novembre 1888 et 14 juillet 1889, sur le « sentiment baroque » et la « mystérieuse suggestion » auxquels peut bien obéir « ce bipède pensant » qu’est l’électeur averti s’en allant, « fier de son droit, assuré qu’il accomplit un devoir, déposer dans une boîte électorale quelconque un quelconque bulletin », convaincu de « faire acte de citoyen libre, étaler sa souveraineté, exprimer ses opinions, imposer – ô folie admirable et déconcertante – des programmes politiques et des revendications sociales ».

N° 28 de La France pittoresque (octobre/novembre/décembre 2008)
N° 28 de La France pittoresque
(octobre/novembre/décembre 2008)

Le libelliste s’étonne de le voir célébrer cette Révolution qui n’a pas été « un affranchissement, mais un déplacement des privilèges, une saute de l’oppression sociale des mains des nobles aux mains bourgeoises, et partant, plus féroces des banquiers ; cette révolution qui a créé l’inexorable société capitaliste où il étouffe aujourd’hui, et le Code moderne qui lui met des menottes aux poignets, un bâillon dans la gorge, un boulet aux chevilles ».

Cependant qu’à son sens l’électeur est un « animal irrationnel, inorganique, hallucinant », qu’il exhorte à ne plus se laisser prendre aux rengaines absurdes que lui débite une presse gangrenée par la collusion, à ne plus croire aux flatteries dont on caresse sa vanité, dont on entoure sa « lamentable souveraineté en guenilles », il tance l’homme qui sollicite les suffrages, ce « malhonnête homme » promettant de merveilleuses choses qu’il ne donnera pas, et qu’il n’est au demeurant pas en mesure de distribuer. Lucide, Mirbeau sait que le spectacle navrant auquel il assiste, impuissant, n’est point particulier à une époque ou à un régime : « toutes les époques se valent, et aussi tous les régimes, c’est-à-dire qu’ils ne valent rien ».

Et notre imprécateur de lancer que s’il existe, en un endroit ignoré, un honnête homme capable de gouverner un peuple et de l’aimer, il ne faut pas le regretter, car « il serait trop jaloux de sa dignité pour se mêler à la lutte fangeuse des partis, trop fier pour tenir de [l’électeur] un mandat que [celui-ci n’accorde] jamais qu’à l’audace cynique, à l’insulte et au mensonge ». Déjà, il y a quelque 120 ans...

Valéry VIGAN
Directeur de la publication
La France pittoresque
 

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !