Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 15 août DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Parler

8 février 1347 : Jean Cantacuzène est associé à l'empire d'Orient

Vous êtes ici : Accueil > Éphéméride, événements > Février > 8 février > 8 février 1347 : Jean Cantacuzène (...)
Éphéméride, événements
Les événements du 8 février. Pour un jour donné, découvrez un événement ayant marqué notre Histoire. Calendrier historique
8 février 1347 : Jean Cantacuzène
est associé à l’empire d’Orient
Publié / Mis à jour le lundi 1er mars 2010, par LA RÉDACTION
 

La naissance, les vertus et les talents de Jean Cantacuzène l’avaient approché du trône, sur lequel il finit par monter, et qu’il quitta pour un monastère. En 1320 il exerçait la charge de grand domestique, l’une des premières dignités de l’empire grec ; ami et conseiller du jeune Andronic III, fils de Michel, il le servit de ministre. A la mort de ce prince, l’Empire fut livré aux plus violentes agitations : Cantacuzène tâcha d’y ramener le calme en exerçant avec vigueur les fonctions de régent, qu’Andronic lui avait léguées.

Des complots, des séditions remplirent cette tâche de difficultés. Cantacuzène, fort de sa conscience, et fatigué d’une lutte continuelle, voulait s’abandonner aux mains de ses ennemis ; mais ceux qui m’entouraient lui représentèrent que le seul moyen de sauver l’État, c’était de ceindre la couronne. Cantacuzène ne l’accepta qu’à condition que le fils. d’Andronic, Jean Paléologue, et l’impératrice Anne seraient nommés à l’empire avant lui.

Il fallut encore verser des flots de sang avant d’obtenir le consentement de l’impératrice, qui employa contre le régent les intrigues, la calomnie et le poison : elle arma contre lui les-Bulgares et le Craie de Servie. Cependant le protovestiaire Apocauque ayant été tué (1846), les partisans de Cantacuzène résolurent de lui ouvrir les portes de Constantinople et l’avertirent de leur dessein : suivi de ses troupes, il se présente, et il est reçu presque sans opposition.

Alors l’impératrice, cédant aux prières de son fils Jean Paléologue, se résigne à partager le trône. Cantacuzène entre dans le palais le 8 février 1347, et signale son avènement par des actes de clémence. (voy. 20 Novembre 1410.)

 
 
Même section >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !