Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 10 juillet DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTube

Reine Swanahilde (Francs), carolingienne. Naissance, mort, mariage, règne. Carolingiennes

Vous êtes ici : Accueil > Reines, Impératrices > Swanahilde (née vers 705, morte en (...)
Reines, Impératrices
Biographie des reines et impératrices françaises. Vie des souveraines, faits essentiels, dates-clés. Histoire des règnes
Swanahilde
(née vers 705, morte en ?)
(Épouse Charles Martel (alors maire du Palais d’Austrasie
et de Neustrie, puis gouverne sans être roi) vers 725)
Publié / Mis à jour le dimanche 31 janvier 2010, par LA RÉDACTION
 

Fille de Théodebald de Bavière et d’Imma d’Alémanie, Swanahilde épousa Charles Martel vers 725, alors qu’il n’était encore que maire du Palais d’Austrasie et de Neustrie. L’année suivante, elle eut de lui un fils, Grifon, qui, lors du partage de l’héritage à la mort de Charles Martel en 741, fut écarté du trône par ses deux demi-frères, Pépin le Bref et Carloman que Charles avait eus avec sa première épouse Rotrude. Comme il n’obtint que des territoires épars, sa mère, décidée à le placer sur le trône, l’incita à leur déclarer une guerre qu’il perdit.

Swanahilde fut enfermée au monastère de Chelles (Seine-et-Marne) où elle mourut, et Grifon fut placé à Novum Castellum (actuelle Chèvremont, près de Liège, en Belgique), d’où il s’échappa avant de gagner à sa cause Hunald, duc d’Aquitaine. Mais cette nouvelle révolte fut un échec, et Grifon fut une fois encore enfermé, en 745. Libéré, il parvint à écarter le jeune Tassilon III, fils de Hiltrude, sœur de Pépin, de la succession de son père Odilon. Pépin rétablit cependant Tassilon dans ses droits, donnant à Grifon Le Mans et plusieurs comtés de Neustrie.

Tandis que Pépin était devenu roi des Francs en 751, Grifon poursuivait sa guerre contre celui qu’il considérait toujours comme un usurpateur, et se rendit en Italie pour se joindre au plus puissant adversaire de son frère, le roi des Lombards, Aistolf (ou Aistulf). Il fut tué en 753 par des hommes de Pépin, à Saint-Jean-de-Maurienne.

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !