Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 25 janvier DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Second Life

Conservatoire du véhicule militaire à Garchizy (Nièvre)

Vous êtes ici : Accueil > Patrimoine de France > Conservatoire du véhicule militaire (...)
Patrimoine de France
Richesses du patrimoine francophone : livres, revues, musées, parcs, châteaux, circuits touristiques, monuments...
Conservatoire du véhicule militaire
à Garchizy (Nièvre)
(Source : France 3 Bourgogne Franche-Comté)
Publié / Mis à jour le samedi 2 octobre 2021, par LA RÉDACTION
 
 
 
Spécialisée dans la fabrication et l’entretien de véhicules blindés, la fondation du patrimoine du groupe Arquus a inauguré le 17 juin un lieu de sauvegarde et de valorisation de savoir-faire industriel de l’armée de terre, où l’on retrouve 100 ans d’histoire mécanique de l’armée française

Le conservatoire du véhicule militaire, à Garchizy, regroupe une large gamme de véhicules sortis d’ateliers industriels qui aujourd’hui font partie du groupe Arquus mais qui ont été connus autrefois sous d’autres noms.

Ce sont des marques historiques prestigieuses, comme Panhard ou encore Berliet. Le véhicule le plus ancien de cette exposition est un Berliet CBA de 1916, mis à disposition par la Fondation Berliet. Directeur du patrimoine d’Arquus, Grégoire Verdon présente le Berliet CBA en ces termes : « Ce camion est né au début de la seconde guerre mondiale. Il a été le héros de la Voie Sacrée qui permettait d’approvisionner les troupes à Verdun. »

Un des blindés exposés au conservatoire du patrimoine d'Arquus, inauguré le 17 juin 2021 à Garchizy (Nièvre)
Un des blindés exposés au conservatoire du patrimoine d’Arquus, inauguré
le 17 juin 2021 à Garchizy (Nièvre). © Crédit photo : France Télévisions / S. Hémar

Le site présente des engins que l’on a souvenir d’avoir vu en action sur des images de reportage de guerre ou dans les magazines d’information. Utilisés sur les terrains d’opération, ce sont maintenant des pièces de collection. Grégoire Verdon explique que « ce sont des véhicules qui ont beaucoup servi dans l’armée française, beaucoup outremer, mais aussi dans de nombreuses armées africaines, comme par exemple le V.L.R.A. (véhicule léger de reconnaissance et d’appui) »

Un fonds de diverses origines
Des dons et des prêts de collectionneurs et de musées constituent une partie du fonds. Le reste provient directement du groupe Arquus, héritier de plusieurs grands constructeurs du secteur de la défense. « On a réalisé que l’on avait sur nos parkings d’usines (puisqu’on a quatre usines de production) des engins blindés à roues qui auraient pu être détruits si on n’avait pas fait quelque chose », ajoute Grégoire Verdon.

Or, ces engins, ces véhicules, sont l’aboutissement de milliers d’heures de travail d’ingénieurs pour leur conception, ainsi que des équipes qui ont participé à leur construction en usine. C’est une part de l’histoire industrielle de la Défense terrestre.

Garchizy n’a pas été choisi au hasard
Arquus assure la maintenance de véhicules militaires, gère les pièces détachées pour l’armée française, partout dans le monde. Ce sont 400 emplois qui incarnent le présent et le futur du site, issu de ce patrimoine.

Camion militaire utilisé pendant la guerre de 1914-1918, notamment entre Bar-le-Duc et Verdun
Camion militaire utilisé pendant la guerre de 1914-1918, notamment entre Bar-le-Duc et Verdun.
© Crédit photo : France Télévisions / S. Hémar

Le Directeur du site Arquus Garchizy, Thierry Bitschnau, précise qu’ « il y a un très fort attachement au passé. Il y a des nouveaux véhicules en fabrication sur le site, mais aussi des anciens véhicules qu’il faut entretenir. Cet attachement montre l’implication du personnel et tout le savoir faire qu’on a au sein d’Arquus. »

Le conservatoire du véhicule militaire pourra sans doute mieux faire connaître le groupe Arquus du grand public et intéressera aussi les passionnés. Le lieu devrait accueillir des visiteurs à l’occasion d’événements. Il peut être ouvert sur rendez-vous, en attendant qu’il devienne un musée accessible au public dans les prochaines années.

En savoir plus : https://www.arquus-defense.com/fr/Patrimoine-arquus

Caroline Jouret
France 3 Bourgogne Franche-Comté

Accédez à l’article source


Pour consulter la vidéo
CLIQUEZ sur le lecteur

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !