Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 24 octobre DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Parler

Négus de Nevers : la confiserie et son histoire

Vous êtes ici : Accueil > Patrimoine : Gastronomie > Négus de Nevers : la confiserie et (...)
Patrimoine : Gastronomie
Richesses du patrimoine de France : spécialités gastronomiques de terroir. Producteurs de spécialités de la gastronomie française
Négus de Nevers :
la confiserie et son histoire
Publié / Mis à jour le mardi 28 août 2018, par LA RÉDACTION
 
 
 
Comment un négus, c’est-à-dire un roi portant un titre de noblesse éthiopien, a-t-il pu élargir son empire jusqu’à Nevers ?

L’origine vient d’une tradition de créer en chaque fin d’année un nouveau bonbon auquel on donnait le nom d’un événement ou d’un fait marquant qui s’était déroulé au cours de l’année.

En 1900, l’empereur d’Éthiopie Ménélik — grand oncle de Hailé Sélassié — est l’invité d’honneur de l’Exposition universelle de Paris. Le confiseur Grelier installé à Nevers imagine alors ce petit bijou. Associée à un autre artisan nommé Lyron, la maison Grelier & Lyron dépose cette création en 1902. La confiserie Au Négus est aujourd’hui la gardienne de cette tradition gourmande.

Négus de Nevers
Négus de Nevers © Radio France - Patrice Dourlent

Croquant au cœur moelleux et fondant, le sucre cuit cache un caramel mou au chocolat. On devine par sa brillante transparence un trésor de gourmandise qui rappelle la couleur du teint de l’empereur en visite. La délicate fabrication n’a pas changé et requiert des années d’apprentissage. Les caramels au chocolat doivent leur texture fondante au lait, au beurre, au sucre et à la pâte de cacao.

Nous sommes transportés au Palais des mille et une nuits
Découpés et refroidis, ils sont plongés quelques secondes à l’aide d’une fourchette à trois dents, dans un bain de sucre en fusion. En refroidissant sur un marbre huilé, les Négus prendront leur forme caractéristique ovale.

Afin de les protéger, leur boîte ronde est métallique, aux couleurs vert et or qui nous transportent dans les Palais des mille et une nuits. Ainsi ces bonbons conserveront-ils leur craquant, à l’abri de l’humidité et de la chaleur qu’ils craignent.

Petit frère du Négus, l’Abyssin doit sa couleur brun clair au café qui parfume le caramel mou, café qui a, comme chacun sait, été découvert en Abyssinie, ancien nom de l’Éthiopie. Est-ce un hasard ?

Découvrez le Négus de Nevers :
Site Internet : https://www.lameredefamille.com/

Capucine Frey et Atelier de création Grand-Ouest
France Bleu

Accédez à l’article source

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !