Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 15 août DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Parler

Il faut faire vie qui dure. Origine, signification proverbe, expression populaire. Dictionnaire locutions

Vous êtes ici : Accueil > Expressions, Proverbes > Il faut faire vie qui dure
Expressions, Proverbes
Proverbes et expressions populaires d’usage courant : origine, signification d’expressions proverbiales de la langue française
Il faut faire vie qui dure
Publié / Mis à jour le vendredi 25 novembre 2011, par LA RÉDACTION
 
 
 
Il faut vivre avec ordre, économie et sobriété, pour ménager ses ressources et de cette manière les faire durer le plus longtemps possible

Les gens sages doivent donc user même modérément des plaisirs pour en prolonger la jouissance, comme des biens de la fortune, pour ne pas s’exposer à les perdre ainsi que de la santé pour ne pas la compromettre et la conserver bonne tout le temps de l’existence. Pythagore a émis ainsi cette pensée qui a été rendue en latin : In ignem ne mittite integrum fasciculum, ce qui signifie : Ne mettez pas dans le feu fagot tout entier. Il entendait probablement ce que nous voulons dire par notre proverbe.

Voici des vers de Phèdre qui viennent à l’appui de ce proverbe :

Animum relaxes ; otium des corpori,
Ut assuetam fortius praestes vicem.

dont voici la traduction : Donnez du relâche à votre esprit et du repos à votre corps, afin de revenir plus vigoureux à vos fonctions ordinaires.

En voici deux autres :

Lusus animo debetur aliquando dari,
Ad cogitandum melior ut redeat tibi.

ce qui signifie : On doit laisser reposer de temps en temps son esprit, afin qu’il soit mieux disposé pour méditer. L’hiver rigoureux de 1709 a inspiré à un poète les vers suivants :

Hé quoi ! s’écriait Appollon,
Voyant le froid de son empire,
Pour chauffer le sacré vallon,
Le bois ne saurait donc suffire.

Bon, bon, dit une des neuf Sœurs :
Condamnez vite à la brûlure
Tous les vers des méchants auteurs ;
Par là nous ferons vie qui dure.

Cette expression : Vie qui dure, a ici un sens bien différent de celui qui vient d’être exposé. Les neuf Sœurs veulent dire qu’après que le feu aura fait disparaître les vers des méchants auteurs, elles pourront s’abandonner à la joie sans nul souci. Ce sens se rapproche de celui que nous donnons à cette expression. Nous disons d’une personne qui suit tous ses caprices, qui s’abandonne insouciante à toutes ses passions : Elle fait ou mène vie qui dure.

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !