Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 13 juillet DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTube

Henri IV (Petite Histoire de France, par Jacques Bainville)

Vous êtes ici : Accueil > Petite Histoire de France > Henri IV (Chapitre 24)
Petite Histoire de France
Petite Histoire de France destinée à inculquer aux plus jeunes l’amour de notre civilisation et à graver en leur mémoire héros et événements majeurs
Henri IV
(Chapitre 24)
(Extrait de « Petite Histoire de France » (par Jacques Bainville),
nouvelle édition 2018 de l’ouvrage paru en 1928)
Publié / Mis à jour le dimanche 15 avril 2018, par LA RÉDACTION
 

Henri de Bourbon était bien roi, mais toute une partie de la France ne le reconnaissait pas et se fût fait hacher plutôt que d’accepter un roi protestant. Il fallut donc que Henri IV conquît son trône, et il fut dans la cruelle nécessité de commencer son règne en faisant la guerre à des Français.

Heureusement, il avait deux qualités qui ont toujours plu à la France : le courage et la bonne humeur. C’est ce qui l’a rendu le plus populaire de nos rois, alors qu’au commencement on ne voulait pas de lui.

Henri IV jouant dans ses appartements avec ses enfants. Illustration extraite de Jouons à l'Histoire. La France mise en scène avec les joujoux de deux petits Français de Job et Georges Montorgueil, paru en 1908
Henri IV jouant dans ses appartements avec ses enfants. Illustration extraite de Jouons à l’Histoire.
La France mise en scène avec les joujoux de deux petits Français
de Job
et Georges Montorgueil, paru en 1908

Les gens de la Ligue comptaient bien le battre, car c’est à peine si, à ce moment, un Français sur six était pour le roi, et ses troupes n’étaient pas bien nombreuses. Mais il les réconfortait par sa vaillance, et, même dans les pires circonstances, il avait le mot pour rire. Après la victoire d’Arques, il écrivait à son ami Crillon : « Pends-toi, brave Grillon. Nous nous sommes battus et tu n’y étais pas. » À Ivry, il se trouva devant une armée de ligueurs plus nombreuse et mieux équipée que la sienne. Alors il dit à ses soldats : « Gardez bien vos rangs. Et si vous perdez enseignes, cornettes ou guidons, ce panache blanc que vous voyez en mon armet vous en servira, tant que j’aurai goutte de sang. Suivez-le. Si vous le voyez reculer, je vous permets de fuir. » Et la victoire fut encore à Henri IV.

Alors il alla, comme Henri III, assiéger Paris, où les ligueurs étaient plus furieux que jamais et résistèrent comme des forcenés, quoique bientôt ils n’eussent plus rien à manger. Compatissant, Henri IV laissait parfois passer des vivres pour les Parisiens, car il ne leur...

Lire un extrait du chapitre 23 | Lire un extrait du chapitre 25

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DU TEXTE DANS L’ÉDITION 2018
de l’ouvrage paru en 1928 de Jacques Bainville, entièrement
recomposé
et enrichi de 60 lithographies et dessins en couleur
Petite Histoire de France, par Jacques Bainville
Éditions La France pittoresque. 82 pages. Format 21,5 x 28 cm
Prix : 19,90 euros. ISBN : 978-2-367220253. Paru en avril 2018
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !