Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 27 janvier DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

Louis XV (Petite Histoire de France, par Jacques Bainville)

Vous êtes ici : Accueil > Petite Histoire de France > Louis XV (Chapitre 29)
Petite Histoire de France
Petite Histoire de France destinée à inculquer aux plus jeunes l’amour de notre civilisation et à graver en leur mémoire héros et événements majeurs
Louis XV
(Chapitre 29)
(Extrait de « Petite Histoire de France » (par Jacques Bainville),
nouvelle édition 2018 de l’ouvrage paru en 1928)
Publié / Mis à jour le lundi 16 avril 2018, par LA RÉDACTION
 

On a l’habitude de dire beaucoup de mal de Louis XV. On lui reproche d’avoir été indolent, d’avoir aimé les plaisirs et de s’être laissé conduire par des favoris et des favorites. Tout de même, comme la plupart de ses prédécesseurs, il a trouvé le moyen d’agrandir la France et il lui a laissé la Lorraine et la Corse.

Ce n’est déjà pas si mal quand on pense qu’en ce temps-là les Français eurent pour ennemies l’Angleterre et la Prusse. Ils avaient même commencé par combattre la maison d’Autriche, par une sorte de vieille habitude. Mais ce n’était plus la maison d’Autriche qui était l’adversaire. C’était le roi de Prusse, qui était devenu bien plus dangereux et qui était bien plus perfide, car il faisait quelquefois semblant d’être notre ami.

François de Chevert inspire l'intrépidité. Illustration extraite de Portraits des grands hommes, femmes illustres et sujets mémorables de France : gravés et imprimés en couleurs. Dédié au Roi d'Antoine Sergent, paru en 1786
François de Chevert inspire l’intrépidité. Illustration extraite de Portraits des grands
hommes, femmes illustres et sujets mémorables de France : gravés et imprimés
en couleurs. Dédié au Roi
d’Antoine Sergent, paru en 1786

Par la guerre avec l’Autriche, on aurait achevé la conquête de la Flandre, c’est-à-dire qu’une grande partie de la Belgique serait devenue française. Mais cela, l’Angleterre ne le permettait pas. Elle nous déclara donc la guerre, et, comme sous Louis XIV, forma contre nous une coalition. Notre allié était le roi de Prusse. Mais c’était un allié infidèle, toujours prêt à trahir dès qu’il y voyait son intérêt.

Cette guerre fut longue, car elle dura sept ans. Elle fut mêlée de succès et de revers. Les Français allèrent bien loin, jusqu’en Bohême, où ils prirent la ville de Prague. Le jour de l’attaque, le colonel Chevert rassembla ses sergents et leur dit : « Mes amis, vous êtes tous braves ; mais aujourd’hui...

Lire un extrait du chapitre 28 | Lire un extrait du chapitre 30

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DU TEXTE DANS L’ÉDITION 2018
de l’ouvrage paru en 1928 de Jacques Bainville, entièrement
recomposé
et enrichi de 60 lithographies et dessins en couleur
Petite Histoire de France, par Jacques Bainville
Éditions La France pittoresque. 82 pages. Format 21,5 x 28 cm
Prix : 19,90 euros. ISBN : 978-2-367220253. Paru en avril 2018
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI

 
 
Même rubrique >


Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation


Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !