Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 11 juillet DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTube

Le général Bonaparte (Petite Histoire de France, par Jacques Bainville)

Vous êtes ici : Accueil > Petite Histoire de France > Le général Bonaparte (Chapitre 33)
Petite Histoire de France
Petite Histoire de France destinée à inculquer aux plus jeunes l’amour de notre civilisation et à graver en leur mémoire héros et événements majeurs
Le général Bonaparte
(Chapitre 33)
(Extrait de « Petite Histoire de France » (par Jacques Bainville),
nouvelle édition 2018 de l’ouvrage paru en 1928)
Publié / Mis à jour le mardi 17 avril 2018, par LA RÉDACTION
 

Dans la Corse que Louis XV nous avait donnée trente ans plus tôt, il était né un enfant, Napoléon Bonaparte, dont la destinée serait merveilleuse et qui remplirait le monde de son nom. Sa famille n’était pas riche, et il avait sept frères et sœurs dont il fera plus tard des rois et des reines.

Son père l’envoya à l’École militaire, où ses camarades se moquaient de lui parce que, lorsqu’on lui demandait son nom, il répondait avec l’accent de son pays : « Napolioné Buonaparte. » Aussi le surnommait-on « la paille au nez ». Mais, dans les jeux, il était toujours le chef.

Bonaparte Premier Consul. Gravure d'Alexis Chataignier (1772-1817)
Bonaparte Premier Consul. Gravure d’Alexis Chataignier (1772-1817)

Sous la Révolution, il était capitaine d’artillerie lorsqu’il fut envoyé au siège de Toulon. À ce moment nos affaires allaient si mal, que ce grand port était occupé par les Anglais. Le général révolutionnaire qui voulait le leur reprendre était incapable. Ce fut le petit capitaine d’artillerie corse qui dit ce qu’il fallait faire. Les Anglais durent quitter Toulon, et Bonaparte, en récompense, devint général.

Il fut envoyé en Italie, où l’armée française, manquant de tout, était sur le point de battre en retraite. D’abord les soldats accueillirent mal ce jeune général, maigre, jaune, et qui ne payait pas de mine. Mais il sut leur dire des paroles qui les électrisèrent. Avec lui, ils volèrent de victoire en victoire, bousculant l’ennemi bien plus nombreux. À Arcole, il s’agissait de traverser un pont balayé par la mitraille. Voyant que les grenadiers hésitent...

Lire un extrait du chapitre 32 | Lire un extrait du chapitre 34

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DU TEXTE DANS L’ÉDITION 2018
de l’ouvrage paru en 1928 de Jacques Bainville, entièrement
recomposé
et enrichi de 60 lithographies et dessins en couleur
Petite Histoire de France, par Jacques Bainville
Éditions La France pittoresque. 82 pages. Format 21,5 x 28 cm
Prix : 19,90 euros. ISBN : 978-2-367220253. Paru en avril 2018
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !