Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 24 octobre DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Parler

La Terreur (Petite Histoire de France, par Jacques Bainville)

Vous êtes ici : Accueil > Petite Histoire de France > La Terreur (Chapitre 32)
Petite Histoire de France
Petite Histoire de France destinée à inculquer aux plus jeunes l’amour de notre civilisation et à graver en leur mémoire héros et événements majeurs
La Terreur
(Chapitre 32)
(Extrait de « Petite Histoire de France » (par Jacques Bainville),
nouvelle édition 2018 de l’ouvrage paru en 1928)
Publié / Mis à jour le mardi 17 avril 2018, par LA RÉDACTION
 

Il ne fallut pas combattre seulement l’empereur d’Autriche. Le roi de Prusse se dit que, le désordre s’étant mis en France, il lui serait facile de battre les Français et de leur prendre quelques provinces. Seulement son général, le duc de Brunswick, eut la maladresse de lancer un manifeste où il annonçait qu’il venait rendre à Louis XVI son autorité et où il menaçait de détruire Paris.

Alors les Jacobins envahirent les Tuileries en réclamant l’arrestation du roi. Toujours bon, Louis XVI refusa de se défendre et empêcha sa garde suisse de tirer sur le peuple. Il alla se livrer avec sa famille à la Convention, c’est-à-dire à l’Assemblée, qui prononça aussitôt sa déchéance et le fit enfermer à la sombre prison du Temple. Ce jour-là, 10 août 1792, la Monarchie, qui durait depuis Hugues Capet, c’est-à-dire depuis huit cents ans, fut abolie. Et les révolutionnaires affectèrent de ne plus appeler Louis XVI que Louis Capet.

Louis XVI est guillotiné. Gravure anonyme de 1793
Louis XVI est guillotiné. Gravure anonyme de 1793

Pendant ce temps, les Prussiens envahissaient la France. Alors ce ne fut plus seulement la Révolution, ce fut la Terreur. On ne voyait partout que des traîtres. À la nouvelle de la prise de Verdun, la foule, excitée par Danton, envahit les prisons et égorgea les royalistes et un grand nombre de prêtres qui y étaient enfermés. Ce furent les fameux massacres de septembre.

Heureusement, tandis que les massacreurs promenaient des têtes au bout de leurs piques, des volontaires étaient accourus au cri de « la Patrie est en danger » et ils étaient allés rejoindre ce qui restait de l’ancienne armée pour tenir tête aux Prussiens. Ceux-ci se heurtèrent à une résistance qu’ils...

Lire un extrait du chapitre 31 | Lire un extrait du chapitre 33

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DU TEXTE DANS L’ÉDITION 2018
de l’ouvrage paru en 1928 de Jacques Bainville, entièrement
recomposé
et enrichi de 60 lithographies et dessins en couleur
Petite Histoire de France, par Jacques Bainville
Éditions La France pittoresque. 82 pages. Format 21,5 x 28 cm
Prix : 19,90 euros. ISBN : 978-2-367220253. Paru en avril 2018
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !