Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 15 mai DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Second Life

Pectus est quod disertum facit. Citation latine

Vous êtes ici : Accueil > Citations / locutions latines > Pectus est quod disertum facit
Citations / locutions latines
Citations et locutions latines utilisées en français, traduites, commentées, expliquées ; phrases françaises d’auteurs célèbres utilisant l’expression.
Pectus est quod disertum facit
Publié / Mis à jour le lundi 4 juillet 2016, par LA RÉDACTION
 
 
 
C’est l’âme qui fait l’éloquence

Ce précepte de Quintilien a été éloquemment traduit par Vauvenargues : les grandes pensées viennent du cœur. On ne saurait trop le répéter, le cœur est le siège, le foyer de l’éloquence. Malheur à l’orateur qui manque de sensibilité ; il pourra feindre la douleur et mettre sur son visage le masque de la tristesse ; mais on ne verra point couler de ses yeux ces larmes réelles et sincères, et par là même toujours victorieuses, qu’on demande au véritable orateur. Celui qui n’est pas sensible et se croit éloquent, se trompe étrangement : il n’est qu’un vain et froid déclamateur. Cette belle pensée de Quintilien n’est au fond que le si vis me flere du poète.

« Les connaissances et les lumières ne sont rien si elles ne contribuent au bien-être de la société ; la gloire qu’elles obtiennent n’est rien, si elles ne nous procurent une félicité durable ; les sciences sont méprisables lorsqu’elles sont stériles ; elles sont détestables quand elles contredisent la vraie morale, qui, de toutes les sciences, nous intéresse le plus : Pectus est quod disertos facit. » (D’HOLBACH)

« Il y a dans l’expression des mœurs oratoires, des délicatesses et des mystères de langage qui ne peuvent être révélés à l’orateur que par son coeur, et que n’enseignent point les préceptes de rhétorique : Pectus est quod disertos facit. » (CHATEAUBRIAND)

« Avant-d’aller plus loin, arrêtons-nous un moment pour remarquer ce que c’est que la véritable éloquence, celle qui vient de l’âme : Pectus est quod disertum facit. Cette expression simple et franche d’un grand et beau sentiment de citoyen, n’a-t-elle pas déjà fait tomber toutes les arguties d’Eschine ? » (LA HARPE, Examen du discours de Démosthène pour la Couronne)

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !