Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 16 janvier DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Parler

Nil mortalibus arduum est. Citation latine

Vous êtes ici : Accueil > Citations / locutions latines > Nil mortalibus arduum est
Citations / locutions latines
Citations et locutions latines utilisées en français, traduites, commentées, expliquées ; phrases françaises d’auteurs célèbres utilisant l’expression.
Nil mortalibus arduum est
Publié / Mis à jour le mardi 21 juin 2016, par LA RÉDACTION
 
 
 
Rien n’est impossible aux mortels (HORACE, liv. I, ode III, v. 27)

Dirigée contre le génie audacieux de l’homme, cette ode est une gracieuse et touchante boutade. On sait quelle amitié unissait Virgile et Horace : Virgile allait partir pour Athènes, Virgile qu’Horace appelle animae dimidium meae, la moitié de ma vie, et, après lui avoir souhaité une heureuse navigation, Horace maudit celui qui le premier construisit un vaisseau.

L’épicurisme et l’indifférence philosophique du poète éclatent dans cette ode si riche en beaux vers ; il s’élève contre les généreuses tentatives de Dédale, d’Hercule et du premier navigateur, et, remontant jusqu’au larcin de Prométhée, il renouvelle l’anathème antique contre ce bienfaiteur de l’humanité. Par suite d’un préjugé fondé sur la tradition de l’âge d’or, de cet âge d’innocence et de simplicité, où l’homme n’avait aucun besoin, les Anciens regardaient comme la source de tous nos vices et de tous nos maux les découvertes qui ont contribué aux progrès de l’humanité.

Il semble qu’un pressentiment inspirait à Horace cette éloquente indignation contre les voyages ; son ami ne devait plus revoir Rome ; il mourut à son retour, quelques jours après avoir débarqué à Brindes.

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !