Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 16 janvier DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Parler

Far niente. Citation latine

Vous êtes ici : Accueil > Citations / locutions latines > Far niente
Citations / locutions latines
Citations et locutions latines utilisées en français, traduites, commentées, expliquées ; phrases françaises d’auteurs célèbres utilisant l’expression.
Far niente
Publié / Mis à jour le mercredi 4 mai 2016, par LA RÉDACTION
 
 
 
Ne rien faire

Charme résultant d’une inaction absolue de corps et d’esprit. C’est surtout dans les climats chauds qu’on peut en sentir toute la douceur. Le Iazzarone de Naples est le plus parfait modèle du far niente. Les Orientaux ont le kief, qui ne diffère que par le nom du far niente des Italiens et des Espagnols.

« Dans l’intimité du petit cercle d’amis auxquels son cœur sensible attachait tant de prix, le regard de Césarotti devenait étincelant, son geste aisé, et son esprit, malgré l’érudition qui le surchargeait, rapide et de feu. Quoiqu’il eût toujours à la bouche le dolce far niente, tant et si injustement reproché aux Italiens, il écrivait sans cesse. » (Revue de Paris)

« Les quelques lignes qui suivent vous donneront une juste idée de cette volupté du far niente qu’avait Rivarol : Paresseux à l’excès, Rivarol avait déjà passé le terme où son dictionnaire devait être achevé, qu’il n’avait pas encore fait un article du dictionnaire. » (Arsène HOUSSAYE)

« Madame de Sévigné aime à se promener aux rayons de la belle maîtresse d’Endymion, à passer deux heures seule avec les Hamadryades ; les arbres sont décorés d’inscriptions et d’ingénieuses devises. Bella cosa far niente (belle chose que le far niente), dit un de mes arbres ; l’autre lui répond : Amor odit inertes (l’amour hait les paresseux) ; on ne sait auquel entendre. » (SAINTE-BEUVEp

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !