Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 28 janvier DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Parler

Corruptio optimi pessima. Citation latine

Vous êtes ici : Accueil > Citations / locutions latines > Corruptio optimi pessima
Citations / locutions latines
Citations et locutions latines utilisées en français, traduites, commentées, expliquées ; phrases françaises d’auteurs célèbres utilisant l’expression.
Corruptio optimi pessima
Publié / Mis à jour le dimanche 17 avril 2016, par LA RÉDACTION
 
 
 
La corruption de ce qu’il y a de meilleur est la pire

Cet axiome de l’Antiquité peut s’appliquer à la religion, quand elle s’appelle intolérance et fanatisme ; à l’autorité légitime, quand elle s’appelle terreur blanche ; à la femme, quand elle s’appelle Phryné et Messaline. Cela est également vrai en physique : les substances, les aliments les plus fins et les plus recherchés sont ceux dont la décomposition est la plus insupportable.

« Ce qu’il y a de pire en tout et partout, c’est la corruption de ce qu’il y a de meilleur : Corruptio optimi pessima. » (Le Père FÉLIX, Conférences de 1856)

« Ce n’est pas que les femmes soient plus susceptibles des passions cruelles que les hommes ; elles y sont moins sujettes par leur nature douce et compatissante ; mais lorsqu’elles se rencontrent en elles, elles y acquièrent quelque chose de plus dangereux : Corruptio optimi pessima. » (BERNARDIN DE SAINT-PIERRE)

« Il y a longtemps, par ce principe bien connu de tous les hommes qui ont réfléchi, que l’abus possible des meilleures choses est un vice attaché à la nature humaine, et même que l’abus en est d’autant plus dangereux, que la chose en elle-même est meilleure, suivant cet axiome des anciens : Corruptio optimi pessima. » (LA HARPE, Cours de littérature)

« Que dire de ces hommes qui détournent la poésie au service des mauvaises passions, qui en font un instrument de blasphème et de corruption, et qui l’emploient à énerver et à dépraver les âmes ? Corruptio optimi pessima. » (GERUZEZ)

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !