Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 8 février DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Second Life

Livre histoire CHALONNES-SUR-LOIRE à travers les âges par Mathilde Chollet

Vous êtes ici : Accueil > Librairie : Monographies > Maine-et-Loire (Pays de la Loire) > CHALONNES-SUR-LOIRE à travers les (...)
Librairie : Monographies
Monographies d’histoire locale. Catalogue ouvrages, livres villes et villages du Maine-et-Loire (Pays de la Loire)
CHALONNES-SUR-LOIRE
à travers les âges
(par Mathilde Chollet)
Publié / Mis à jour le mardi 1er avril 2014, par LA RÉDACTION
 

A l’époque des barbares, Calonna vit déjà des épisodes marquants. Une vieille charte de l’abbaye du Ronceray rapporte que le comte d’Anjou, Isambert, aurait repoussé en ces lieux une attaque des Sarrasins venus d’Espagne. La localité reste prospère sous la domination mérovingienne, comme le prouve les deux pièces de monnaie en or trouvées en 1883 près de l’église de Saint-Maurille.
En revanche, la venue des Normands, en 853, sonne le glas des années paisibles. Comme de nombreuses communes, Chalonnes subit les pillages et les massacres. La population, pour se protéger, creuse de nombreux souterrains.

Durant les guerres de Religion, la ville se laisse aller au calvinisme, bien qu’elle soit la propriété de l’évêque d’Angers. Quelques régiments catholiques parcourent les bords de la Loire, dégageant les abbayes de Bourgueil, Saint-Florent, Beaufort, Chalonnes, etc. Cela n’empêche pas Condé d’être dans la commune étudiée en 1565.

Mlle Chollet décrit, non sans émotion, les épreuves imposées aux habitants : ils « souffrirent non seulement des luttes entre catholiques et protestants, mais encore des pillards. Ceux-ci étaient nombreux : voleurs, malandrins, estaffiers, torcheurs de rottes, désolèrent toute la région et même la province. Les chefs étaient traqués, condamnés et exécutés. Les bandes de gueux se multipliaient, leurs désordres redoublaient. (...) La vie était bien dure pour les pauvres Chalonnais. »
Lors de la réunion des députés des paroisses des cinq sénéchaussées d’Anjou, le 9 mars 1789, une grosse question est abordée : l’exclusion éventuelle de l’assemblée des officiers des justices seigneuriales...

 
 
Même section >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !