Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 4 décembre DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Parler

18 novembre 1852 : ouverture du premier « grand magasin »

Vous êtes ici : Accueil > Éphéméride, événements > Novembre > 18 novembre > 18 novembre 1852 : ouverture du (...)
Éphéméride, événements
Les événements du 18 novembre. Pour un jour donné, découvrez un événement ayant marqué notre Histoire. Calendrier historique
18 novembre 1852 : ouverture du
premier « grand magasin »
(D’après « Marketing » de Marc Vandercammen, paru en 2006)
Publié / Mis à jour le mardi 17 novembre 2020, par LA RÉDACTION
 

Le premier supermarché ouvre ses portes, rue de Sèvres à Paris. L’enseigne du Bon Marché, dont Aristide Boucicaut est le fondateur — il s’associe aux frères Videau qui détenaient le magasin, et en initie la transformation —, va bouleverser le commerce français, ce type de magasin, absolument révolutionnaire pour l’époque, posant les bases du grand magasin moderne :

Affiche publicitaire Au Bon Marché de 1911. Illustration de Marcellin Auzolle
Affiche publicitaire Au Bon Marché de 1911. Illustration de Marcellin Auzolle

— libre accès pour le consommateur sans obligation morale d’acheter ;
— prix fixé et marqué via l’étiquetage des prix, ce qui élimine le marchandage ;
— pratique des prix bas en vue d’une forte rotation des produits et une marge limitée ;
— assortiment très étendu vendu en rayons multiples (4 au début, 47 en 1877) ;
— pratique des « rendus » : possibilité pour le client de rapporter l’article et de l’échanger s’il ne convient pas ;
— articles de grande vente et à rotation rapide vendus à faible bénéfice (marge de 13,5% alors que les marges moyennes étaient de 40%) ;
— services rendus aux clients : livraison, buffet gratuit, installation d’ascenseurs ;
— utilisation systématique de la « réclame » : affiches, catalogues, images et ballons distribués aux enfants ;
— utilisation de la vitrine comme media publicitaire ;
— utilisation des animations : le magasin est un spectacle.

Le succès rencontré par Aristide Boucicaut incita la concurrence à réagier dans les années qui suivirent l’ouverture du Bon Marché. En 1855, Alfred Chaucard et Hériot lancent Le Louvre ; en 1856, Xavier Revel crée le BHV (Bazar de l’Hôtel de Ville) ; en 1864, Jules Laluzot ouvre le Printemps ; en 1869, Ernest Cognacq et Louise Jay inaugurent la Samaritaine ; en 1894, deux Alsaciens ouvrent les Galeries Lafayette à destination d’une clientèle d’ouvrières et d’employées.

En 40 ans, les grands magasins parisiens sont créés et le commerce triomphe : les bâtiments s’ornent de décors surchargés, de statues, de dorures et de stucs.

 
 
Même section >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !