Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 6 avril DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

2 novembre 1655 : traité de la France et de Cromwell

Vous êtes ici : Accueil > Éphéméride, événements > Novembre > 2 novembre > 2 novembre 1655 : traité de la (...)
Éphéméride, événements
Les événements du 2 novembre. Pour un jour donné, découvrez un événement ayant marqué notre Histoire. Calendrier historique
2 novembre 1655 : traité de
la France et de Cromwell
Publié / Mis à jour le mercredi 31 octobre 2012, par LA RÉDACTION
 

La France était alors en guerre avec l’Espagne : Mazarin et dom Louis de Haro prodiguèrent à l’envi leur politique pour s’unir avec Cromwell. Le protecteur goûta quelque temps la satisfaction de se voir courtisé par les deux plus puissants royaumes de la chrétienté. Il se détermina pour la France ; il traita d’égal à égal, et força le roi à lui donner le titre de frère dans ses lettres. Son secrétaire signa avant le plénipotentiaire de France, dans la minute du traité qui resta en Angleterre ; mais il traita véritablement en supérieur, en obligeant le roi de France de faire sortir de ses Etats Charles II et le duc d’York, petit-fils d’Henri IV, à qui Louis XIV, leur cousin, devait un asile.

Tandis que Mazarin faisait ce traité, Charles II lui demanda une de ses nièces en mariage : le mauvais état de ses affaires, qui obligeait ce prince à cette démarche, fut précisément ce qui lui attira un refus. On a même soupçonné le cardinal d’avoir voulu marier au fils de Cromwell, celle qu’il refusait au roi d’Angleterre. Ce qui est constant, c’est que lorsqu’il vit le chemin du trône moins fermé à Charles II, il voulut renouer ce mariage ; mais il fut refusé à son tour.

Les enfants de Charles Ier, chassés de France, se réfugièrent en Espagne. Les ministres Espagnols éclatèrent dans toutes les cours, et surtout à Rome, contre un cardinal qui sacrifiait, disaient-ils, l’honneur et la religion, et qui chassait de France Charles II et le duc d’York, cousins de Louis XIV. Pour toute réponse aux cris des Espagnols, on produisit les offres qu’ils avaient faites eux-mêmes les premiers à Cromwell.

 
 
Même section >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !