Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 8 mars DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Parler

6 septembre 1713 : mort du diplomate et grammairien François-Séraphin Régnier-Desmarais

Vous êtes ici : Accueil > Éphéméride, événements > Septembre > 6 septembre > 6 septembre 1713 : mort du diplomate et
Éphéméride, événements
Les événements du 6 septembre. Pour un jour donné, découvrez un événement ayant marqué notre Histoire. Calendrier historique
6 septembre 1713 : mort du diplomate
et grammairien Régnier-Desmarais
Publié / Mis à jour le mardi 4 septembre 2012, par LA RÉDACTION
 

François-Séraphin Régnier-Desmarais, né à Paris le 13 août 1632, a rendu de grands services à la langue française. Le duc de Créquy l’ayant amené avec lui à Rome, il fit de si grands progrès dans la langue italienne, que l’Académie de Florence prit une de ses odes pour une production de Pétrarque, et s’empressa de le recevoir dans son sein.

Trois ans après il fut reçu à l’Académie Française, et remplaça Mézerai dans l’emploi de secrétaire de cette compagnie. Comme il avait embrassé l’état ecclésiastique, il fût parvenu à l’épiscopat sans la traduction de la fameuse scène du Pastor fido, dans laquelle se trouvent les vers si connus sur la contradiction entre la morale qui interdit l’amour, et la nature qui l’ordonne : cette traduction donna au roi des scrupules.

Il y avait une autre cause plus grave du refus de l’épiscopat. On lui attribuait généralement une pièce de vers fort répandue sur le commerce criminel de Bethsabée avec David. Les meilleurs vers qu’on ait de lui sont ceux qu’il adressa à une maîtresse infidèle :

Ne croyez pas que votre humeur légère,
Dans ma colère,
Me fasse rien publier :
Heureux, je ne sais que me taire ;
Trahi, je ne sais qu’oublier.

 
 
Même section >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !