Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 25 janvier DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Parler

6 septembre 1794 : éloge de l’actrice Mlle Dangeville prononcé au Lycée des Arts

Vous êtes ici : Accueil > Éphéméride, événements > Septembre > 6 septembre > 6 septembre 1794 : éloge de l’actrice
Éphéméride, événements
Les événements du 6 septembre. Pour un jour donné, découvrez un événement ayant marqué notre Histoire. Calendrier historique
6 septembre 1794 : éloge de
l’actrice Mlle Dangeville prononcé
au Lycée des Arts
Publié / Mis à jour le mardi 4 septembre 2012, par LA RÉDACTION
 

Actrice célèbre, et que la nature avait douée du génie de son art, Mlle Dangeville excella dans l’emploi des soubrettes. Née Marie-Anne Botot à Paris, le 29 décembre 1714, ses premiers pas se firent sur les planches d’un théâtre. Son père était danseur à l’Opéra, sa mère actrice à la Comédie-Française.

Dès l’âge de huit ans, elle s’essayait dans de petits rôles, chantait et dansait avec beaucoup de grâces. Elle débuta le 28 janvier 1730, et fut reçue le 6 mars suivant : en 1763, elle quitta le théâtre, et il est difficile d’exprimer les regrets qu’excita sa retraite. Un acteur contemporain, qui désignait chacun de ses camarades par le titre d’une pièce, appelait Mlle Dangeville La force du naturel. Saint-Foix caractérise, dans une de ses lettres, la variété de son talent, et ne rend pas moins d’hommages à ses qualités personnelles.

Au sentiment qui inspire des bienfaits, elle joignait celui qui les cache. Ayant appris qu’une petite fille du célèbre Baron était dans l’indigence, Mlle Dangeville l’accueillit et lui prodigua les plus tendres soins. Ce trait n’est devenu public que dans sa vieillesse.

Le 20 fructidor an II (6 septembre 1794 ), Molé prononça, au Lycée des Arts, l’éloge de cette actrice, dont le buste fut couronné dans une séance du même Lycée, le 1er octobre suivant. Mlle Dangeville, alors octogénaire, était présente à cette séance. Elle termina ses jours le 29 février 1796.

 
 
Même section >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !