Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 23 octobre DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Parler

2 août 1589 : duel de Marolles et de Marivaut

Vous êtes ici : Accueil > Éphéméride, événements > Août > 2 août > 2 août 1589 : duel de Marolles et de (...)
Éphéméride, événements
Les événements du 2 août. Pour un jour donné, découvrez un événement ayant marqué notre Histoire. Calendrier historique
2 août 1589 : duel de
Marolles et de Marivaut
Publié / Mis à jour le mardi 31 juillet 2012, par LA RÉDACTION
 

L’Isle-Marivaut, un des plus braves gentilshommes qui servaient dans l’armée de Henri III, ayant rencontré Marolles, qui servait dans l’armée de la ligue, lui demanda s’il n’y avait pas quelqu’un de son parti qui voulût rompre une lance pour l’amour des dames. « Il y en a mille, répondit Marolles, mais il n’en faut point d’autre que moi seul. » « Vous êtes donc vaillant et amoureux, lui dit Marivaut ; je vous en estime davantage, et cela suffit. »

Les deux armées et les dames furent témoins de la victoire du ligueur Marolles ; il enfonça le fer de sa lance dans l’œil de son adversaire, et Marivaut mourut un quart d’heure après en vrai royaliste : « Si je n’ai pas le plaisir, dit-il, de vaincre, du moins je n’aurai pas la douleur de survivre au roi mon maître. »

Le vainqueur fut ramené à Paris, au milieu des fanfares et des acclamations publiques. Les dames couronnèrent sa victoire, et le peupte en fit le soir des feux de joie. Les prédicateurs de la ligue s’écriaient en chaire : « Le jeune David a tué le philistin Goliath. » On fit l’anagramme de son nom, Claudius de Marolles, dans lequel on trouva : Adsum in duello clarus (Je brille dans les duels).

Claude de Marolles étoit le père de l’infatigable traducteur des auteurs latins, l’abbé de Marolles.

 
 
Même section >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !