Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 25 octobre DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Second Life

24 juin 1794 : mort du prince de Kaunitz (Venceslas)

Vous êtes ici : Accueil > Éphéméride, événements > Juin > 24 juin > 24 juin 1794 : mort du prince de (...)
Éphéméride, événements
Les événements du 24 juin. Pour un jour donné, découvrez un événement ayant marqué notre Histoire. Calendrier historique
24 juin 1794 : mort du prince
de Kaunitz (Venceslas)
Publié / Mis à jour le jeudi 28 juin 2012, par LA RÉDACTION
 

Ce diplomate célèbre, né en 1710, était destiné à l’Eglise : la mort de son frère changea sa vocation et le jeta dans la diplomatie. Devenu chambellan de l’empereur Charles VI, il assista au congrès d’Aix-la-Chapelle, où se conclut le traité de paix qui porte ce nom. Huit ans plus tard, nommé ambassadeur auprès de Louis XV, en négociateur habile, il ne s’attacha qu’à gagner l’esprit de madame de Pompadour. C’est à Kaunitz plutôt qu’à Bernis qu’il faut imputer cette alliance, jusqu’alors réputée monstrueuse, de la France et de l’Autriche, alliance qui produisit la fatale guerre de sept ans (voir 1er mai 1756).

Le grand Frédéric conserva toujours un vif ressentiment contre l’auteur de cette combinaison. Il juge avec rigueur ses talents politiques. Quelle que soit à cet égard l’opinion qu’on adopte, les qualités morales du prince offrent moins d’équivoque. On assure qu’il n’écoutait ni la haine, ni la vengeance, et on cite à l’appui le mot suivant. Il proposait à Marie-Thérèse un feld-maréchal pour la présidence du conseil aulique de guerre. « Mais cet homme est votre ennemi déclaré, lui dit l’impératrice. — Madame, reprit le ministre, il est ami de l’Etat ; et c’est la seule chose qu’il faille considérer. » Décoré des titres de chancelier de cour et d’Etat, et de plusieurs ordres, le prince de Kaunitz prolongea sa carrière jusqu’à l’âge de quatre-vingt-quatre ans.

 
 
Même section >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !