Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 15 août DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Parler

Proverbe, expression populaire : Croquer le marmot. Origine, signification

Vous êtes ici : Accueil > Expressions, Proverbes > Croquer le marmot
Expressions, Proverbes
Proverbes et expressions populaires d’usage courant : origine, signification d’expressions proverbiales de la langue française
Croquer le marmot
Publié / Mis à jour le vendredi 19 janvier 2018, par LA RÉDACTION
 
 
 
C’est attendre fort longtemps

Du temps de la féodalité, lorsqu’un vassal allait rendre hommage à son seigneur, il devait, en l’absence de celui-ci, réciter à sa porte, comme il l’eût fait en sa présence, les formules de l’hommage et baiser à plusieurs reprises le verrou, la serrure ou le heurtoir appelé marmot à cause de la figure pittoresque qui y était ordinairement représentée (le mot marmot est le nom qu’on donnait aussi aux petits singes comme aux petits garçons, d’où l’expression marmotter, pour parler d’une façon inintelligible entre ses dents).

Un heurtoir
Un heurtoir

En marmottant ces formules il semblait murmurer de dépit et, en baisant le marmot, il avait l’air de vouloir le dévorer ou le croquer. Ce qui est d’autant plus exact, c’est que l’on dit bien encore : Manger de baisers un petit enfant pour l’accabler de caresses. Les Italiens disent : Mangiare i catenacci, ce qui signifie manger les cadenas ou les verrous, expression qui confirme la justesse de ce qui vient d’être dit. De marmous, qui en bas breton, est synonyme de marmot, on a fait le diminutif marmouset, puis, par aphérèse, mouset. Les Gascons disent : Croquer le mouset.

Cette expression devrait donc son origine à ce gros marteau de fer crénelé en forme de poignée qui était attaché à la porte principale de plusieurs antiques manoirs. Quand une personne avait longtemps attendu à la porte, elle pouvait dire : J’ai longtemps fait craquer le marmot ; de là on a pu dire, par altération ou par euphémisme, croquer le marmot.

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !