Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 23 mai DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur XNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Second Life

Livre histoire LION-SUR-MER, HERMANVILLE par Eugène Liot

Vous êtes ici : Accueil > Librairie : Monographies > Calvados (Basse-Normandie) > LION-SUR-MER, HERMANVILLE
Librairie : Monographies
Monographies d’histoire locale. Catalogue ouvrages, livres villes et villages du Calvados (Basse-Normandie)
LION-SUR-MER, HERMANVILLE
(par Eugène Liot)
Publié / Mis à jour le samedi 23 juillet 2011, par Redaction
 
 
Temps de lecture estimé : 1 mn
 

Eugène Liot connaît parfaitement la Normandie, à laquelle il a consacré de multiples ouvrages. Tout en reconstituant l’histoire de Lion-sur-Mer et d’Hermanville, il évoque de nombreux usages en vigueur dans la région et se remémore des anecdotes, souvent drôles, révélatrices d’un certain état d’esprit. Il raconte ainsi les repas donnés dans les abbayes, et en particulier celui dû aux habitants de Vaux-sur-Seulles, en retour des dîmes que le seigneur de cette paroisse avait données à l’abbaye ; repas si apprécié que les religieux durent prendre des mesures pour en écarter les intrus.

Évoquant la faune, il relate l’expérience charmante rapportée dans une correspondance de Mérimée, à propos d’un bernard-l’hermite en quête d’abri. La visite de l’église Saint-Pierre est l’occasion de rappeler le rôle si précieux que jouèrent les clochers en servant de refuge aux défenseurs de la ville, de constater que le bourdon de Notre-Dame ne pèse que le dixième de celui du Kremlin, ou encore d’inventorier les inscriptions les plus curieuses que l’on peut trouver sur quelques célèbres cloches.

Plus sérieusement, l’auteur s’insurge contre l’habitude, bannie sous la Révolution, de se faire inhumer sous les dalles d’une église : « La stupide vanité des familles mettait leur grandeur à ne pas mêler les cendres de leurs pères avec celles du peuple qu’ils avaient écrasé par leur ambition, leur faste ou leur orgueil ». À cause de la situation géographique...

 
 
Même section >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, et appuyez sur OK
pour vous abonner gratuitement
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !