Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 29 janvier DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

Grande rétrospective « Léonard de Vinci » au musée du Louvre

Vous êtes ici : Accueil > Patrimoine : Expos, Fêtes > Grande rétrospective « Léonard de (...)
Patrimoine : Expos, Fêtes
Richesses du patrimoine de France : manifestations historiques, patrimoniales, gastronomiques. Expositions et fêtes : Histoire, patrimoine et gastronomie
Grande rétrospective « Léonard de Vinci »
au musée du Louvre
(Source : Le Berry Républicain)
Publié / Mis à jour le jeudi 7 novembre 2019, par LA RÉDACTION
 
 
 
À l’occasion des 500 ans de la mort de Léonard de Vinci, le musée du Louvre, à Paris, présente la plus grande rétrospective de l’artiste jamais organisée

« La science de la peinture est tellement divine qu’elle transforme l’esprit du peintre en une espèce d’esprit de Dieu », disait Léonard de Vinci. La grande rétrospective que lui consacre le musée du Louvre à Paris, à l’occasion des 500 ans de sa mort en France, nous montre combien le génie de la Renaissance italienne a placé cet art au-dessus de tout.

Dix ans de travail ont été nécessaires aux deux commissaires d’exposition, Louis Frank et Vincent Delieuvin, respectivement conservateur en chef au département des peintures et des arts graphiques au musée du Louvre, pour déduire que le maître toscan était « avant tout un peintre et non un esprit qui s’est dispersé dans tous les champs de la connaissance ».

Le musée présente onze tableaux de Léonard de Vinci et une sélection de ses plus beaux dessins
Le musée présente onze tableaux de Léonard de Vinci et une sélection de ses plus beaux dessins

« Si seulement quinze œuvres ont été identifiées, ce n’est pas parce que la peinture l’ennuyait, ont-ils indiqué, mardi 22 octobre 2019, lors du vernissage presse de l’exposition. Léonard de Vinci avait une telle exigence qu’il avait fait le choix de peindre peu pour peindre parfaitement. L’exécution, qui était le but et la fin de son travail, durait des années. »

Face à une œuvre « complexe » et aux écrits sur l’artiste « nombreux et bourrés d’hypothèses contradictoires », les deux commissaires ont retraduit la documentation historique et réexaminé scientifiquement les tableaux pour aboutir à une base historiographique « clarifiée ».

Fruit de cette recherche « renouvelée », l’exposition est construite autour de quatre grands thèmes basés sur des concepts « simples, clairs et efficaces ». D’abord l’apprentissage de Léonard de Vinci, commencé dès l’âge de 12 ans, dans l’atelier du grand sculpteur Verrocchio. Très vite, il s’intéresse à la maîtrise de la forme et au travail sur l’ombre et la lumière.

« Peindre peu pour peindre parfaitement »
« Obsédé par la forme parfaite », Léonard entre ensuite en « liberté » graphique et picturale. Il développe une nouvelle méthode de travail : la componimento inculto, la « composition inculte » née de la nécessité impérieuse de traduire le mouvement et qui lancera la tendance à l’inachèvement.

L’exposition donne aussi à voir les travaux scientifiques du génie qui ont inspiré sa peinture. « Il voulait comprendre comment notre œil perçoit les images, comment marche un cœur, comment poussent les arbres pour pouvoir retranscrire ses découvertes dans les tableaux. »

La période milanaise et le retour à Florence, avec quelques-uns des plus grands chefs-d’œuvre de Vinci, marquent son goût pour l’inachèvement et nous montrent qu’il est enfin capable de capter la vie et de recréer le monde.

Le musée du Louvre présente des réflectographies infrarouges de plusieurs œuvres de Léonard de Vinci qui permettent de découvrir ce que nos yeux ne pourront jamais voir
Le musée du Louvre présente des réflectographies infrarouges de plusieurs œuvres
de Léonard de Vinci qui permettent de découvrir ce que nos yeux ne pourront jamais voir

162 œuvres exceptionnelles
Le Louvre a réussi à réunir 162 œuvres exceptionnelles, dont dix tableaux du maître de la Renaissance (onze en prenant en compte La Joconde qui reste dans sa salle des États). « C’est la plus grande réunion d’œuvres jamais réalisée, souligne Vincent Delieuvin. Nous sommes les seuls à pouvoir montrer Léonard peintre puisque le Louvre possède cinq peintures de lui, soit entre le tiers et le quart de tous ses tableaux. »

En plus de ces dessins et tableaux, qui fascinent toujours par-delà les siècles, les deux commissaires ont pensé à montrer les hésitations et les repentirs du célèbre artiste sur plusieurs œuvres grâce à la technique de la réflectographie infrarouge. Magie de la science, on découvre ce que nos yeux ne pourront jamais voir. Passionné par les sciences, Léonard du Vinci aurait très certainement adoré les examens de laboratoire de ses tableaux...

Renseignements pratiques
Exposition Léonard de Vinci
Musée du Louvre — Rue de Rivoli — 75001 PARIS
Jusqu’au 24 février 2020
Site Internet : https://www.louvre.fr/expositions/leonard-de-vinci

Frédéric Levent
Le Berry Républicain

Accédez à l’article source

 
 
Même rubrique >


Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation


Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !