Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 26 janvier DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

Livre Le Moyen Age, une imposture, par Jacques Heers

Vous êtes ici : Accueil > Librairie : Grande Histoire > Moyen Age (Le), une imposture
Librairie : Grande Histoire
Grande Histoire de France et des Français. Société, politique, événements et lieux. Librairie, boutique, achat de livres, ouvrages. Catalogue de titres
Moyen Age (Le), une imposture
(par Jacques Heers)
Publié / Mis à jour le mercredi 27 décembre 2017, par LA RÉDACTION
 

Médiéval, féodal demeurent de nos jours des insultes. C’est le résultat d’une légende ourdie dès le XVIIIe siècle et orchestrée par la Révolution, puis par les maîtres de l’enseignement public. Jacques Heers montre ici les erreurs et les malhonnêtetés qui ont fondé et alimenté cette légende.

Saint Louis rendant la justice sous son chêne, « féodal » devenu synonyme d’inégalité criarde, « médiéval » utilisé à toutes les sauces dès qu’il s’agit de caractériser un retard ou un blocage : le Moyen Age est encombré d’a priori, de légendes forgées afin d’accentuer un misérabilisme imaginaire, voire de mensonges.

Jacques Heers utilise son érudition au service d’une démystification salutaire des mille ans qui séparent la chute de l’empire romain d’Occident et la découverte de l’Amérique. Professeur honoraire à la Sorbonne (Paris IV), il a notamment publié La Première Croisade, Gilles de Rais et Les Négriers en terres d’islam.

 
 
Même rubrique >


Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation


Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !