Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 28 janvier DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Parler

Aere perennius. Citation latine

Vous êtes ici : Accueil > Citations / locutions latines > Aere perennius
Citations / locutions latines
Citations et locutions latines utilisées en français, traduites, commentées, expliquées ; phrases françaises d’auteurs célèbres utilisant l’expression.
Aere perennius
Publié / Mis à jour le jeudi 14 avril 2016, par LA RÉDACTION
 
 
 
Plus durable que l’airain

Horace (liv. III, ode XXIV, v. 1), avec la confiance que donne le génie, a dit, en parlant de ses vers : « J’ai achevé un monument plus durable que l’airain, exegi monumentum aere perennius. » (V. Exegi monumentum)

Lebrun, qui pourrait bien s’être trompé, a dit en parlant de son recueil d’odes :

Il brave ces tyrans avides,
Plus hardi que les pyramides
Et plus durable que l’airain.

L’aere perennius d’Horace a sans doute inspiré à La Fontaine le dernier de ces vers, plein de force et de noblesse :

Ceci s’adresse à vous, esprits du dernier ordre,
Qui, n’étant bons à rien, cherchez surtout à mordre ;
Croyez-vous que vos dents impriment leurs outrages
Sur tant de beaux ouvrages ?
Ils sont pour vous d’airain, d’acier, de diamant.

Le Serpent et la Lime

« Dieu me préserve d’avoir des préjugés contre un ouvrage qui produit un revenu de trente mille livres par an ! Je le compte, au contraire, avec la Gazette de France et les feuilles de Fréron, au nombre des plus utiles productions, et je vous l’indique comme un monument aere perennius. » (GRIMM, Correspondance littéraire)

« L’auteur des belles strophes sur le supplice de Régulus, celui qui a buriné l’impassible figure de l’homme juste debout sur les débris du monde, qui a dit qu’on doit craindre la honte plus que la mort, n’était pas de ceux qui manquent de courage ; mais la patrie, quoiqu’il soit doux et beau de mourir pour elle, il l’a dit lui-même, devait plus gagner à sa vie qu’à son trépas. Il le sentait et il a bien fait de vivre pour fonder son monument aere perennius. » (H. LUCAS)

« Comme le caprice d’un roi ne saurait communiquer au bois vermoulu le privilège de l’aere perennius d’Horace, il fallait bien de temps à autre, sous peine de naufrage, radouber la carène, à bout de patience, du gothique édifice (il s’agit d’un vieux carrosse de voyage appartenant au roi de Prusse, Frédéric, et qu’il ne voulait pas laisser réparer). » (Eugène PELLETAN)

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !