Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 26 mai DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

Château de Blois : une charpente de 802 ans chapeautant la salle des États généraux

Vous êtes ici : Accueil > Patrimoine en vidéos > Château de Blois : une charpente de (...)
Patrimoine en vidéos
Le patrimoine de France en vidéos : tourisme, gastronomie, agriculture, environnement, monuments, villes, villages, etc.
Château de Blois : une charpente
de 802 ans chapeautant la salle
des États généraux
(Source : Le Point)
Publié / Mis à jour le dimanche 12 avril 2015, par LA RÉDACTION
 
 
 
C’est en 1214 que le comte de Blois fait bâtir le château qui deviendra la résidence des Valois. Visite dans la salle des États généraux.

En 1214, Gengis Kahn lève le siège de Pékin, Philippe Auguste remporte la bataille de Bouvine, Saint-Louis naît à Poissy, et... Thibaut VI, comte de Blois, achève l’édification d’un immense château à Blois. Au fil des siècles, celui-ci sera profondément remodelé, modernisé, mais la charpente de la grande salle de justice ne bougera jamais. Aujourd’hui encore, les grandes poutres en chêne résistent imperturbablement au temps. Leur âge exact a pu être établi grâce au comptage des cernes du bois.

Sous Henri III, la salle de justice, qui se trouve être la plus ancienne salle civile gothique de France, accueillera à deux reprises les États généraux : en 1576 quand le roi dut révoquer l’édit de pacification accordé précédemment aux huguenots et en 1588 quand décida de faire assassiner le duc de Guise pour éviter la destitution.

Salle des États généraux du château de Blois
Salle des États généraux du château de Blois

Pour atteindre les combles, il faut d’abord emprunter un étroit balcon situé à la hauteur des gouttières. Élisabeth Latrémolière, conservatrice du château, ouvre une minuscule porte en bois qui débouche sur une immense nef éclairée par une rosace. « C’est un système construit par des charpentiers de marine, à double carène inversée, explique notre guide. Le plancher est constitué de l’envers des deux voûtes à lambris servant de plafond à la salle des États généraux. »

Frédéric Lewino et Anne-Sophie Jahn
Le Point

Accédez à l’article source


Pour consulter la vidéo
CLIQUEZ sur le lecteur

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !