Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 22 juillet DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme


« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)


REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

Chocolat Monbana : une histoire de famille, de la poudre aux oeufs de Pâques - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > Patrimoine : Gastronomie > Chocolat Monbana : une histoire de (...)

Patrimoine : Gastronomie

Richesses du patrimoine de France : spécialités gastronomiques de terroir. Producteurs de spécialités de la gastronomie française


Chocolat Monbana : une histoire de famille,
de la poudre aux oeufs de Pâques
(Source : Le Parisien)
Publié / Mis à jour le dimanche 5 avril 2015, par LA RÉDACTION

 
 
 
La chocolaterie Monbana, une entreprise familiale installée à Ernée (Mayenne), a vécu pendant 70 ans dans l’ombre de ses clients mais se dévoile désormais au grand jour dans des boutiques dédiées à ses créations, de la poudre cacaotée aux œufs de Pâques

Depuis 2009, la chocolaterie a ouvert 32 boutiques en France. « Notre truc, c’est de faire des produits qui font du plaisir, on ne vend que du bonheur », s’amuse Yves Guattari, entré dans l’entreprise en 1973 et actuel président du directoire, qui a lutté pour que Monbana sorte de l’anonymat.

La chocolaterie est avant tout une histoire de famille, née avec Louis Guattari, copain de tranchée du créateur de Banania, avec lequel il va travailler avant de fonder en 1934 sa propre manufacture de cacao sous la marque Mon-Bana, en hommage à son ami. L’un de ses trois fils, Jean, va lancer en 1958 la première gamme de produits diététiques pour le sport. Son fils Yves va être à l’origine en 1985 des premiers « produits d’accompagnement du café » : d’abord les Napolitains, des petits carrés de chocolat, puis les célèbres petites amandes enrobées de chocolat. Un secteur dans lequel Monbana est leader aujourd’hui, avec 60% du marché.

Mais ces produits sont alors vendus sous les marques des clients, et malgré la réussite commerciale, « en 2000, l’entreprise avait plus de 65 ans et personne ne connaissait la marque Monbana », regrette Yves Guattari. Les produits sous marque Monbana représentaient alors seulement 5% du chiffre d’affaires.

Le maître-chocolatier Nicolas Crepon dans son atelier de l'entreprise Monbana
Le maître-chocolatier Nicolas Crepon dans son atelier de l’entreprise Monbana,
à Ernée, le 27 mars 2015 (© AFP / Jean-François Monier)

Dans les années 2000, la chocolaterie entreprend donc sa mutation pour valoriser sa marque. D’abord sur son produit phare, avant de se lancer dans le chocolat fin haut de gamme, un créneau qui lui permet d’être présente aujourd’hui dans 1.200 points de vente.

Artisans à l’échelle industrielle
A Ernée, où deux maîtres-chocolatiers officient, le site a été agrandi à trois reprises en 10 ans pour accueillir les nouveaux produits. Malgré l’aspect ultra-moderne des lignes de production où une fontaine à chocolat vient enrober des carrés de praliné feuillantine, le travail est ici « un copier-coller de ce que fait l’artisan chez lui », assure Nicolas Crépon, maître chocolatier. La main de l’homme n’est en effet jamais très loin : toutes les finitions sont réalisées à la main, comme le prouve le maître-chocolatier en marquant d’un coup habile de fourchette à trois dents le dessus des confiseries qui circulent sur le tapis roulant.

Après s’être lancée dans la confiserie, Monbana a racheté en 2013 à Colmar une usine spécialisée depuis 60 ans dans les moulages en chocolat.
Depuis, elle y fabrique ses pièces moulées, pour Pâques (80% de la production) et Noël. Trois cents tonnes par an seulement car cloches et autres œufs de Pâques sont pour la plupart démoulés à la main, et toute la décoration est faite également à la main. A l’international (20% du chiffre d’affaires), l’entreprise de 271 salariés, qui exporte dans 60 pays, est surtout reconnue pour sa poudre cacaotée, fabriquée, comme les produits diététiques, à Landivy (Mayenne). Une fabrication qui va déménager début 2016 vers un nouveau site à Fougères (Ille-et-Vilaine), où la production sera triplée.

Le chiffre d’affaires atteint désormais 41,7 millions d’euros par an, mais pas question pour Yves Guattari d’aller concurrencer les leaders du marché. « Je ne fais que du marché de niche », explique-t-il, « au-dessus de moi, ce sont des monstres. Moi, j’invente des marchés ». « Mon métier, c’est me diversifier », clame M. Guattari, dont les produits vendus sous le nom Monbana représentent désormais 36% du chiffre d’affaires.

Le Parisien

Accédez à l’article source


Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation




Histoire de France :
l'indispensable pour devenir incollable

2000 ans d'Histoire de France en 150 pages
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI
 
 

 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 


 

 Révolution dite française : fille des Illuminés de Bavière et de la franc-maçonnerie ?
 
 Pain mangé par nos aïeux : sa nature, son prix
 
 Charlemagne se fait voleur par ordre de Dieu
 
 Blason féodal : né au XIIe siècle de la nécessité d'authentifier les actes
 
 Des bibliothèques dans les trains ?
 
 Mutilation de l'Histoire de France : détruire le passé pour glorifier le monde nouveau
 
 L'ENCYCLOPÉDIE du temps jadis
    > Cliquez ici
 
BON À SAVOIR
 Être mal barré
 
 Faire le gros dos
 
MANIFESTATIONS
 Bêtes d’affiches : le monde animal domine la publicité
 
 Merveilleux-scientifique : mariant science et mystère
 
 
 
 
 
 

 


Les plus récents
 
 Mentchikoff de Chartres : le bonbon et son histoire
 
 Craquelin de Saint-Malo : le pain soufflé et son histoire
 
 Bergamote de Nancy : le bonbon et son histoire
 
 Maison Brana
 
 
Et puis aussi...
 
 Renaissance de l'apéritif Byrrh
 
 Cara-Meuh ! Le caramel au lait 100% normand
 
 Ferme-brasserie (Une) de Normandie produit et exporte du whisky
 
 La truffe : le diamant noir du Quercy
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 138 ARTICLES

 

Suivre notre Pinterest

 

Vous pouvez opter pour un montant libre
Votre don nous est précieux : EN SAVOIR +

 

 

     

 
 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2019 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
Services La France pittoresque
 
Noël au coin de l'Histoire : boutique d'ouvrages pour vos cadeaux de fêtes de fin d'année
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Google +

Twitter

VK

Heypster

Vero

Pinterest

Tumblr

Instagram

YouTube

Librairie

Paris pittoresque

Prénoms

Services