Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 6 août DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Second Life

Livre histoire MERVENT-VOUVANT. La forêt et la grotte du père Montfort. La fée Mélusine par Ernest Gandolive

Vous êtes ici : Accueil > Librairie : Monographies > Vendée (Pays de la Loire) > MERVENT-VOUVANT La forêt et la (...)
Librairie : Monographies
Monographies d’histoire locale. Catalogue ouvrages, livres villes et villages de Vendée (Pays de la Loire)
MERVENT-VOUVANT
La forêt et la grotte du père Montfort
La fée Mélusine
(par Ernest Gandolive)
Publié / Mis à jour le mercredi 4 juin 2014, par LA RÉDACTION
 

Lorsque les Gaulois eurent établi leur camp entre le pont Albert et Berneveau, dans une enceinte naturellement fortifiée, ils se crurent invulnérables et invincibles. Les druides pouvaient y mener en toute sécurité leurs cérémonies et y cueillir de leur serpe d’or, le gui, herbe sainte, antidote puissant contre les maléfices, les poisons et les maladies. Quand les Romains qui avaient envahi la Gaule se présentèrent devant la forêt, ils s’arrêtèrent à Sauvaget n’osant affronter ces grands bois, ces rochers, ces fourrés mystérieux.

Mais leur victoire ne suffit pas à faire disparaître les druides, qui plièrent seulement devant la Croix. Le village de Mervent fut ensuite tour à tour la propriété des Lusignan, des Parthenay-l’Archevêque et des Dunois. Le château dont on voit encore les ruines était la résidence de Geoffroy de Lusignan, surnommé la Grand’Dent. Celui qui était revenu des croisades couvert de gloire, avec les titres de seigneur de Jaffa et de Césarée, devint ensuite la terreur du pays, se livrant à toutes sortes de brigandages, pillant les monastères, persécutant les moines à tel point qu’il fut excommunié par Rome et devint l’objet d’une légende. Le château appartint ensuite à l’intrépide Dunois, le bâtard d’Orléans qui se conduisit en héros, prépara le triomphe de Jeanne d’Arc, défit les Anglais à Patay et entra à Paris aux côtés du connétable de Richemont. Les seigneurs de Mervent étaient aussi seigneurs de Vouvant.

Alors que ce territoire n’était qu’un mamelon élevé entouré des ruisseaux de la Mère et du Vent et de rochers qui rendaient son abord difficile, Guillaume IV, duc d’Aquitaine y fit élever une véritable forteresse à côté de laquelle furent construits une chapelle et un monastère. Les habitations se multiplièrent au pied de la citadelle et en peu de temps surgit une cité, entourée de murailles et de fortifications. Le site...

 
 
Même section >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !