Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 25 juin DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme


« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)


REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

6 mai 1777 : jugement du procès entre le maréchal de Richelieu et la présidente de Saint-Vincent - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > Éphéméride, événements > Mai > 6 mai > 6 mai 1777 : jugement du procès (...)

Éphéméride, événements

Les événements du 6 mai. Pour un jour donné, découvrez un événement ayant marqué notre Histoire. Calendrier historique


6 mai 1777 : jugement du procès
entre le maréchal de Richelieu et
la présidente de Saint-Vincent
Publié / Mis à jour le dimanche 5 mai 2013, par LA RÉDACTION

 

Le maréchal de Richelieu, après avoir soustrait la présidente de Saint-Vincent à l’autorité de sa famille, et l’avoir promenée avec lui à Tarbes, à Poitiers, à Paris, avait fini avec elle comme avec toutes les autres femmes qu’il allait séduisant et abandonnant. Quelques mois après la mort de Louis XV, il circula dans Paris pour cent mille écus de billets, signés le maréchal de Richelieu, et dont quelques-uns furent présentés pour être payés à leur échéance : l’intendant du maréchal, effrayé du nombre de ces billets, en écrivit à son maître alors à Bordeaux, qui lui répondit que tous ceux qui s’étaient présentés étaient des fripons.

La présidente, qui avait mis ces billets en émission, fut mise à la Bastille, par ordre de M. de la Vrillîère. Le maréchal rendit plainte au Châtelet, en faux, contre la présidente, ses fauteurs, complices et adhérents ; l’accusée déclarait que si les mandats étaient faux, elle les avait reçus tels du maréchal ; elle produisit vingt-deux lettres, dont quelques-unes étaient entièrement écrites de sa main, et montraient l’origine de ces billets.

L’affaire devint tellement compliquée, qu’elle n’eût jamais été jugée du vivant du maréchal, si le parlement d’Aix n’eût réclamé la justice due à l’épouse d’un des présidents de cette compagnie.

L’arrêt définitif fut assez bizarre : les billets furent déclarés faux ; et cependant, sur l’accusation portée en faux par le maréchal contre la présidente, les parties furent mises hors de cour : les fiais énormes de ce procès restèrent entièrement à la charge du maréchal, qui fut en outre condamné a payer une somme de soixante-cinq mille livres à tous les autres accusés.

« Vous ne vous souciez guère du procès de M. de Richelieu, écrit madame du Deffand à Horace Walpole : on dit qu’il l’a gagné. Comme je n’entends pas les affaires, je croirais en lisant son arrêt, que lui et sa partie l’ont tous deux perdu. »


Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation




Histoire de France :
l'indispensable pour devenir incollable

2000 ans d'Histoire de France en 150 pages
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI
 
 

 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 


 

 Révolution dite française : fille des Illuminés de Bavière et de la franc-maçonnerie ?
 
 Mutilation de l'Histoire de France : détruire le passé pour glorifier le monde nouveau
 
 Pain mangé par nos aïeux : sa nature, son prix
 
 Blason féodal : né au XIIe siècle de la nécessité d'authentifier les actes
 
 Berceuses populaires (Les) : airs entêtants, apaisants, traversant le temps et les provinces
 
 Règles de bienséance et de politesse d'après un traité de 1628
 
 L'ENCYCLOPÉDIE du temps jadis
    > Cliquez ici
 
BON À SAVOIR
 Faire claquer son fouet
 
 Etre sur un grand pied dans le monde
 
MANIFESTATIONS
 Henri IV, un roi dans l'histoire : exposition en Gironde issue des collections de Versailles
 
 Peau (La) et ses secrets au Musée de l'Homme à Paris
 
 
 
 
 
 

 


Les plus récents
 
 6 mai 1211 : pose de la première pierre de l'actuelle cathédrale de Reims
 
 6 mai 1789 : arrêt du Conseil d'État prohibant la publication de journaux sans autorisation expresse
 
 6 mai 1777 : exécution de l’empoisonneur Antoine-François Desrues
 
 6 mai 1596 : mort de la duchesse de Montpensier (Catherine-Marie de Lorraine)
 
 
Et puis aussi...
 
 6 mai 1788 : fin du siège du palais et arrestation de Duval et Goislard
 
 6 mai 1527 : prise de Rome et mort du connétable de Bourbon
 
 6 mai 1678 : mort de Corneille Jansénius
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 8 ARTICLES

 


Mai
 
 

 

Suivre notre Pinterest

 

Vous pouvez opter pour un montant libre
Votre don nous est précieux : EN SAVOIR +

 

 

     

 
 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2019 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
Services La France pittoresque
 
Noël au coin de l'Histoire : boutique d'ouvrages pour vos cadeaux de fêtes de fin d'année
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Google +

Twitter

VK

Heypster

Vero

Pinterest

Tumblr

Instagram

YouTube

Librairie

Paris pittoresque

Prénoms

Services