Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 19 juillet DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme


« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)


REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

6 avril 1793 : création du Comité de Salut public - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > Éphéméride, événements > Avril > 6 avril > 6 avril 1793 : création du Comité de (...)

Éphéméride, événements

Les événements du 6 avril. Pour un jour donné, découvrez un événement ayant marqué notre Histoire. Calendrier historique


6 avril 1793 : création du
Comité de Salut public
Publié / Mis à jour le vendredi 5 avril 2013, par LA RÉDACTION

 

Les premiers revers essuyés par Dumouriez, avaient produit le Tribunal révolutionnaire (mars 1793) ; la nouvelle du désastre de Nervinde enfanta le Comité de Salut public. Ainsi l’on parvint à réaliser le projet, si souvent agité, de concentrer l’action du gouvernement dans le sein de la Convention pour lui donner plus de force. « Ainsi, dit un historien, par l’effet croissant du danger, on s’approchait toujours davantage de la dictature. »

Le Comité de salut public se composait de neuf membres, et devait délibérer en secret. Il était chargé de surveiller et d’accélérer la marche du pouvoir exécutif : il pouvait même la suspendre quand il la croyait contraire à l’intérêt général, sauf à en instruire la Convention. Il était autorisé à prendre dans les circonstances urgentes telles mesures de défense extérieure ou intérieure qu’il jugeait convenables : et les arrêtés signés de la majorité de ses membres étaient obligatoires pour le pouvoir exécutif. Il correspondait avec les commissaires de la Convention, leur donnait leurs instructions et pouvait substituer aux mesures conçues par les ministres toutes celles qu’il lui plaisait d’imaginer.

Les membres jugés dignes d’inaugurer cette institution furent : Barrère, Delmas, Bréard, Cambon, Jean Debry, Danton, Guyton de Morveau, Treilhard, Delacroix. Les membres suppléants étaient : Isnard, Robert Lindet et Cambacérès. Le Comité devait se renouveler tous les mois, mais on n’observa jamais cette disposition : les renouvellements ne furent que partiels.

Depuis sa création jusqu’au 12 thermidor (30 juillet 1794), quatre jours après la chute de Robespierre, le Comité se renouvela ou plutôt fut prorogé quatorze fois. Enfin un décret du 24 août 1794 limita les attributions de ce pouvoir, qui avait couvert la France d’échafauds, et dont le nom de Robespierre reste à jamais inséparable.


Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation




Histoire de France :
l'indispensable pour devenir incollable

2000 ans d'Histoire de France en 150 pages
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI
 
 

 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 


 

 Révolution dite française : fille des Illuminés de Bavière et de la franc-maçonnerie ?
 
 Règles de bienséance et de politesse d'après un traité de 1628
 
 Blason féodal : né au XIIe siècle de la nécessité d'authentifier les actes
 
 Charlemagne se fait voleur par ordre de Dieu
 
 Mutilation de l'Histoire de France : détruire le passé pour glorifier le monde nouveau
 
 Pain mangé par nos aïeux : sa nature, son prix
 
 L'ENCYCLOPÉDIE du temps jadis
    > Cliquez ici
 
BON À SAVOIR
 A corsaire, corsaire et demi
 
 Le diable ait part au coq plumé
 
MANIFESTATIONS
 Dentelles (Les) de la cour d'Henri IV renaissent au Puy-en-Velay
 
 Huit chefs-d’œuvre du Louvre transformés en parfums
 
 
 
 
 
 

 


Les plus récents
 
 6 avril 1815 : rétrocession de l'île Bourbon (La Réunion) à la France
 
 6 avril 1792 : adoption d'un décret supprimant le costume ecclésiastique
 
 6 avril 1468 : États généraux convoqués à Tours par Louis XI
 
 6 avril 1655 : mort de l’historiographe à la cour David Blondel
 
 
Et puis aussi...
 
 6 avril 1520 : mort de Raphaël
 
 6 avril 1348 : mort de Laure de Noves
 
 6 avril 1528 : mort du peintre et graveur Albert Durer
 
 6 avril 1804 : le général Pichegru trouvé étranglé dans la tour du Temple
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 11 ARTICLES

 


Avril
 
 

 

Suivre notre Pinterest

 

Vous pouvez opter pour un montant libre
Votre don nous est précieux : EN SAVOIR +

 

 

     

 
 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2019 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
Services La France pittoresque
 
Noël au coin de l'Histoire : boutique d'ouvrages pour vos cadeaux de fêtes de fin d'année
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Google +

Twitter

VK

Heypster

Vero

Pinterest

Tumblr

Instagram

YouTube

Librairie

Paris pittoresque

Prénoms

Services