Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 24 octobre DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Parler

13 mars 1604 : mort du cardinal d'Ossat

Vous êtes ici : Accueil > Éphéméride, événements > Mars > 13 mars > 13 mars 1604 : mort du cardinal (...)
Éphéméride, événements
Les événements du 13 mars. Pour un jour donné, découvrez un événement ayant marqué notre Histoire. Calendrier historique
13 mars 1604 : mort
du cardinal d’Ossat
Publié / Mis à jour le mardi 12 mars 2013, par LA RÉDACTION
 

Arnaud d’Ossat, né le 23 août 1536, dans le diocèse d’Auch, de parents pauvres et obscurs, et demeuré orphelin à l’âge de neuf ans, ne dut son élévation qu’à la force de son mérite, et fut du nombre de ceux que Tacite appelle ex se natos.

Il fut chargé, avec le cardinal du Perron, de la négociation délicate, qui avait pour objet la réconciliation d’Henri IV avec le Saint-Siège, et l’absolution de ce prince, qu’il obtint après beaucoup de peine, du pape Clément VIII. Ce qui avança beaucoup la négociation, c’est qu’Henri IV, qui l’année d’auparavant avait réduit Paris, continuait de jour en jour à s’affermir sur le trône ; et d’Ossat lui mandait : « Faites bien vos affaires par-delà, et je vous réponds de celles de par-deçà. »

On avait inséré dans le bref d’absolution, que « le roi, en vertu de l’absolution du pape, était réhabilité dans ses droits au royaume de France. » D’Ossat, qui ne manquait pas de s’en apercevoir, fit réformer la bulle ; mais ni lui, ni du Perron, ne purent se soustraire à l’odieuse cérémonie des coups de baguettes.

Le cardinal d’Ossat sut allier, dans un degré éminent, la politique avec la probité, les grandes dignités avec la modestie, et les richesses avec le désintéressement et la haine du faste. Ses Lettres passent avec raison pour des chefs-d’œuvre de politique. Il mourut à Rome, et fut enterré dans l’Eglise de Saint-Louis des Français.

 
 
Même section >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !