Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 14 décembre DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

18 mars 1314 : supplice de Jacques de Molay, dernier grand-maître des Templiers - Histoire de France et Patrimoine

Vous êtes ici : Accueil > Éphéméride, événements > Mars > 18 mars > 18 mars 1314 : supplice de Jacques (...)
Éphéméride, événements
Les événements du 18 mars. Pour un jour donné, découvrez un événement ayant marqué notre Histoire. Calendrier historique
18 mars 1314 : supplice de
Jacques de Molay, dernier
grand-maître des Templiers
Publié / Mis à jour le vendredi 18 mars 2016, par LA RÉDACTION
 

Jacques de Molay, dernier grand maître de l’ordre du Temple, ainsi que plusieurs chevaliers captifs en la grande tour du Châtelet, avaient survécu à l’abolition de leur ordre : le pape ne les avait point oubliés ; il s’en était réservé le jugement.

Mais il changea d’avis, et il expédia une bulle ainsi conçue : « A l’évêque d’Albe, aux cardinaux de Saint-Eusèbe et de Sainte-Pâques : Ne pouvant, à cause des affaires pénibles et multipliées, donner nos soins au jugement du grand maître du temple, nous vous chargeons d’examiner la procédure dirigée contre lui ; nous vous donnons le pouvoir de condamner et d’absoudre, d’infliger une peine en proportion des délits, et même de lui fournir, ainsi qu’à ses compagnons, ce que vous jugerez convenable, pour leur nourriture et leur vêtement. »

Les trois délégués du pape se rendirent à Paris avec toutes les pompes cléricales. Dans le Parvis de Notre-Dame un échafaud fut dressé ; il était tout drapé de rouge, et les cardinaux s’assirent sur des sièges dorés. Le grand maître et ses compagnons amenés devant leurs juges entendirent la sentence qui les condamnait d’abord à une prison perpétuelle. Alors, Jacques de Molay prit la parole et dit : « Il est bien juste que dans un si terrible jour je découvre toute l’iniquité du mensonge. Je déclare donc à la face du ciel, que j’ai commis un grand crime en confessant ce qu’on m’impute méchamment ; je n’ai fait d’aveux que pour suspendre les douleurs de la torture ; je sais les supplices qui m’attendent : mais je ne veux pas m’obstiner dans le mensonge. »

Jacques de Molay et Geoffroy de Charnay sur le bûcher (Extrait des Grandes chroniques de France)
Jacques de Molay et Geoffroy de Charnay sur le bûcher (Extrait des Grandes chroniques de France)

Cette persévérance fut jugée par les clercs et le conseil du roi comme une coupable obstination dans l’erreur ; et, conformément aux bulles papales, Jacques de Molay et trois de ses compagnons furent condamnés au supplice du feu. Un bûcher fut dressé le jour même sur l’île aux Juifs, ancienne île de Paris située à l’ouest de l’île de la Cité et rattachée plus tard à l’île du Palais lors de la construction du Pont-Neuf : le grand maître et les chevaliers y furent conduits vêtus des habits de la sainte inquisition, la mitre sur la tête.

On alluma lentement le bûcher afin de donner le temps aux templiers de rétracter leurs dernières dénégations. Tout fut inutile ; ils supportèrent leur douleur avec constance ; pas une seule plainte ne sortit de leur bouche, de manière que le peuple fut touché jusqu’aux larmes. La tradition rapporte que Jacques de Molay, avant de rendre le dernier soupir, s’écria : « Clément, juge inique, je t’ajourne à comparaître dans quarante jours devant le tribunal souverain ; Philippe, je t’y appelle dans l’année. » Le pape Clément V mourut dans les quarante jours (20 avril 1314), et le roi Philippe le Bel, dans l’année (29 novembre 1314).

 
 
Même section >


Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation


Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !