Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 20 février DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

Communes à l'honneur : Lizy-sur-Ourcq (Seine-et-Marne)

Vous êtes ici : Accueil > Patrimoine : Communes > Lizy-sur-Ourcq (Seine-et-Marne)
Patrimoine : Communes
Balade au coeur des communes, départements, régions et pays de France, pour découvrir la richesse de leur patrimoine touristique
Lizy-sur-Ourcq
(Seine-et-Marne)
Publié / Mis à jour le dimanche 25 juillet 2010, par LA RÉDACTION
 

A deux pas de la capitale, de Val d’Europe, d’Eurodisney ou de Roissy Charles de Gaulle, Lizy et ses alentours offrent des échappées : randonnées, croisières en bateau, découverte des églises et de l’histoire locale, visites techniques liées à l’histoire du canal sont pour les franciliens, les Seine-et-Marnais et les visiteurs venus de loin, d’agréables activités de loisirs et de détente.

Lizy, dont le nom est mentionné dans un acte du XIe siècle, fut longtemps un centre agricole, industriel et commercial de quelque importance (moulins à blé, draps, marchés, commerces). Grâce à la situation sur l’axe Paris-Reims d’une part, et à la navigation sur l’Ourcq d’autre part, Lizy était l’entrepôt des campagnes voisines.

Cette prospérité fut atteinte à la fin du XVIIe par la révocation de l’Edit de Nantes (1685). Petit bastion protestant (le dernier synode se tint dans le château), Lizy se vida de nombreux habitants : drapiers, artisans, commerçants qui, ayant embrassé la religion réformée, durent s’exiler Outre-Rhin et en Angleterre.

Un peu plus d’un siècle plus tard, deux nouveaux axes réorientaient la vie industrielle et commerciale de Lizy : le canal de l’Ourcq (Lizy reçut en 1803 la visite de Bonaparte, 1er consul venu inspecter les travaux) et plus tard, la voie ferrée. Les transports automobiles, favorisés au XXe siècle, permirent de maintenir et de développer la vie artisanale et commerçante et d’attirer population et industries.

Aujourd’hui, Lizt-sur-Ourcq, qui comporte 3494 habitants, possède une grande zone industrielle d’entreprises, environ 800 emplois (profilage, serrurerie, bois, froid, électronique, mécanique, transports...) mais reste fidèle à sa tradition agricole briarde avec plusieurs exploitations de type familial où sont cultivés principalement le blé, les betteraves et le maïs. Installée de part et d’autre de l’Ourcq et du canal qui traversent la ville d’est en ouest, Lizy présente cette double image rurale et industrielle.

Son église Saint-Médard, commencée au XVIe siècle, est le principal monument historique, inscrite à l’inventaire des Monuments Historiques. Reconstruite à la fin du XVIe siècle, à l’ouest de la ville, sur l’emplacement de l’ancien bâtiment du XIIe siècle, elle fut consacrée en 1611. Remarquable par ses voûtes (gothique tardif) et la qualité de la pierre de Varreddes avec laquelle elle est construite, l’église Saint Médard fut restaurée entre 1980 et 1988.

Ses vitraux qui avaient été refaits par le maître verrier Gsell au XIXe siècle ont été restaurés en 1996. Bel exemple d’église de la fin de la Renaissance, l’église de Lizy possède aussi un patrimoine pictural intéressant (tableau de la Résurrection d’E. Pinel).

VISITER LE SITE
www.lizy-sur-ourcq.com

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !