Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 24 octobre DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Parler

Louis XIV et Les Amours de Psyché et de Cupidon de La Fontaine

Vous êtes ici : Accueil > Le saviez-vous ? > Louis XIV et Les Amours de Psyché et (...)
Le saviez-vous ?
Anecdotes historiques, brèves, sarcasmes, reparties, bons mots ayant trait à des personnages célèbres.
Louis XIV et Les Amours
de Psyché et de Cupidon

de La Fontaine
(D’après « Fontainiana ou Recueil d’anecdotes, bons mots,
naïvetés, traits ingénus de Jean de La Fontaine »
(par Charles-Yves Cousin d’Avallon), paru en 1801)
Publié / Mis à jour le mardi 30 juin 2020, par LA RÉDACTION
 

Lorsque La Fontaine publia son livre Les Amours de Psyché et de Cupidon (1669), la malignité de quelques courtisans voulut insinuer à plusieurs personnes qu’il avait eu en vue certaines amours de Louis XIV. L’on crut y découvrir des traits de plaisanterie et de satyre, qui, sans être même voilés par la fiction, s’appliquaient exactement à ce monarque.

Le goût de ces commentaires et la fausse clef de cette prétendue énigme commençaient à s’accréditer, lorsque La Fontaine, qui ne s’apercevait de rien, et qui n’avait eu aucune mauvaise intention, fut tout à coup effrayé par les avertissements de ses amis, et par la conséquence de ces bruits.

Illustration réalisée d'après une peinture de Schall et extraite de Les Amours de Psyché et de Cupidon par Jean de La Fontaine, édition de 1791
Illustration réalisée d’après une peinture de Schall et extraite de Les Amours de Psyché
et de Cupidon
par Jean de La Fontaine, édition de 1791

Il courut faire part de ses craintes au duc de Saint-Aignan, l’un des favoris de Louis XIV, qui, sans adopter entièrement ses excuses, en eut cependant compassion, et promit de le tirer d’affaire. « Faites relier, lui dit ce seigneur, un exemplaire de cet ouvrage. Je vous introduirai chez le roi, dans le moment qu’il sera le plus environné de courtisans ; vous lui présenterez vous-même votre livre, et soyez persuadé qu’après cette démarche il n’y aura plus d’interprétations. »

Ce projet eut le succès qu’on en attendait : chacun se tut, et La Fontaine reprit sa tranquillité ordinaire.

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !