Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 8 août DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Second Life

Livre histoire Châteauneuf-du-Faou, Huelgoat et Landeleau (La sénéchaussée de) par Raymond Delaporte

Vous êtes ici : Accueil > Librairie : Monographies > Finistère (Bretagne) > CHÂTEAUNEUF-DU-FAOU, HUELGOAT et (...)
Librairie : Monographies
Monographies d’histoire locale. Catalogue ouvrages, livres villes et villages du Finistère (Bretagne)
CHÂTEAUNEUF-DU-FAOU,
HUELGOAT et LANDELEAU
(La sénéchaussée de)
(par Raymond Delaporte)
Publié / Mis à jour le lundi 21 mai 2018, par LA RÉDACTION
 

Le territoire qui devait former plus tard le ressort de la sénéchaussée de Châteauneuf-du-Faou et annexes faisait partie du pays de Poher. Au VIe siècle, le célèbre prince Conomor étendit sa domination jusqu’aux rivages de la Manche ; mais après sa mort, ses domaines furent démembrés et une partie fut partagée entre le Léon et la Cornouaille.

Les princes du Poher jouèrent un rôle important au Xe siècle grâce, notamment, à Alain Barbetorte qui contribua à secouer le joug des Normands. Vers cette époque, les seigneuries de Huelgoat, de Landeleau et de Châteauneuf-du-Faou dépendaient de cette vicomté. Elles passèrent ensuite dans différentes mains avant d’entrer dans le domaine ducal. De faible importance, elles furent unies dans une administration commune, tout en conservant leur autonomie.

Entre 1660 et 1680, Châteauneuf dont la situation était plus avantageuse et l’agglomération plus grande, devint le lieu ordinaire de la justice. Chef-lieu de la sénéchaussée, la ville devint la résidence des procureurs et des huissiers, le lieu des audiences et des plaids généraux.

Au commencement du XVIIIe siècle, l’auditoire de Châteauneuf était dans un délabrement presque complet. La prison qui y était attenante ne valait pas mieux. Un local fut donc loué à l’année pour servir d’auditoire et de prison. Le propriétaire se contentant de percevoir le loyer, en 1775 la situation devint lamentable : par une rue infecte on parvenait à la salle d’audience dans une chambre ordinaire dont le parquet était vermoulu et les enduits dégradés, la...

 
 
Même section >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !