Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 13 décembre DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

Louis XI (Petite Histoire de France, par Jacques Bainville) - Histoire de France et Patrimoine

Vous êtes ici : Accueil > Petite Histoire de France > Louis XI (Chapitre 19)
Petite Histoire de France
Petite Histoire de France destinée à inculquer aux plus jeunes l’amour de notre civilisation et à graver en leur mémoire héros et événements majeurs
Louis XI
(Chapitre 19)
(Extrait de « Petite Histoire de France » (par Jacques Bainville),
nouvelle édition 2018 de l’ouvrage paru en 1928)
Publié / Mis à jour le dimanche 15 avril 2018, par LA RÉDACTION
 

Les Anglais qui avaient dit, après le supplice de Rouen, qu’ils étaient perdus, ne se trompaient pas. Les Français que Jeanne d’Arc avait conduits à la victoire furent saisis de fureur et voulurent la venger. Armagnacs et Bourguignons se réconcilièrent. Bientôt, comme Jeanne d’Arc l’avait dit, les Anglais furent boutés hors du royaume.

Toutes les provinces et toutes les villes qu’ils occupaient chez nous furent reprises une à une. Le honteux traité de Troyes fut effacé. Charles VII, le gentil dauphin que Jeanne avait mené au sacre de Reims, était de nouveau le vrai roi de France. Quand il mourut, le roi d’Angleterre ne gardait plus que Calais. La guerre de Cent Ans était finie.

Louis XI à Péronne. Illustration extraite de Louis XI de Job et Georges Montorgueil, paru en 1905
Louis XI à Péronne. Illustration extraite de Louis XI de Job et Georges Montorgueil, paru en 1905

Charles VII avait un fils, qui fut d’abord un bien mauvais sujet et qui lui donna bien du souci avant de devenir lui-même un grand prince. Louis XI était impatient de régner. Il intriguait et conspirait contre son père avec les grands féodaux, qui trouvaient que le roi était redevenu trop puissant. Même, un jour, le futur Louis XI se réfugia chez le duc de Bourgogne, qui était le principal ennemi de son père. En apprenant cette nouvelle, celui-ci s’écria : « Le duc de Bourgogne a reçu chez lui un renard qui mangera ses poules. » Il fut bon prophète, car c’est ce qui arriva bientôt.

Dès que Louis XI fut roi, il voulut être le maître dans son royaume. Les grands féodaux, qui devaient obéir comme les autres, ne furent plus du tout ses amis. Ils se liguèrent contre lui avec le duc de Bourgogne, et il dut les battre à Montlhéry.

Cependant Louis XI n’aimait pas beaucoup les batailles, non qu’il les craignît, mais parce qu’il trouvait qu’elles coûtaient trop cher et qu’il y avait à la guerre trop de hasard. Il préférait agir avec patience, par calcul et par ruse. C’est ainsi qu’il agrandit le royaume...

Lire un extrait du chapitre 18 | Lire un extrait du chapitre 20

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DU TEXTE DANS L’ÉDITION 2018
de l’ouvrage paru en 1928 de Jacques Bainville, entièrement
recomposé
et enrichi de 60 lithographies et dessins en couleur
Petite Histoire de France, par Jacques Bainville
Éditions La France pittoresque. 82 pages. Format 21,5 x 28 cm
Prix : 19,90 euros. ISBN : 978-2-367220253. Paru en avril 2018
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI

 
 
Même rubrique >


Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation


Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !