Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 26 mai DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

Curieuses chambres au palais Jacques Coeur de Bourges

Vous êtes ici : Accueil > Patrimoine : Expos, Fêtes > Curieuses chambres au palais Jacques
Patrimoine : Expos, Fêtes
Richesses du patrimoine de France : manifestations historiques, patrimoniales, gastronomiques. Expositions et fêtes : Histoire, patrimoine et gastronomie
Curieuses chambres au palais
Jacques Coeur de Bourges
(Source : Le Berry républicain)
Publié / Mis à jour le jeudi 17 novembre 2016, par LA RÉDACTION
 
 
 
Les Chambres des Merveilles, nouvelle exposition présentée au palais Jacques Cœur à Bourges, c’est la découverte de sept cabinets de curiosités. Une évocation magique des collections, 250 objets présentés, témoins de différentes époques : créatures chimériques, instruments scientifiques, objets rapportés de terres lointaines, petits décors composés de minéraux et coquillages ou palais miniatures animés...

Le commissaire de l’exposition, Francis Adoue, se perd encore dans le palais Jacques Cœur, comme un enfant se perdrait dans une grande maison. Et il aime ça, retrouvant enfin les Chambres de ses merveilles. « Les chambres des merveilles, c’est l’ancien nom des cabinets de curiosités ». Francis Adoue œuvre pour le centre des monuments nationaux et se complaît dans ce thème. « C’est un bon créneau. En plus, je suis passionné par le sujet, même s’il est à la mode. Il s’agit de juxtaposer des éléments qui n’ont rien à voir ensemble. »


Une exposition qui entraîne le public à la découverte de sept cabinets, animés, lumineux ou sonores

Ces cabinets sont les vitrines du pouvoir
Et il présente une évocation de ces cabinets. L’exposition est nomade, elle s’est installée en d’autres lieux, à Maisons-Laffitte par exemple. « Car comment parler de ces chambres des merveilles ! »

Francis Adoue explique que les cabinets de curiosités sont nés à la Renaissance. C’est la conquête du Nouveau Monde et la redécouverte de l’Antiquité. Tout cela va enrichir les collections des princes. « Ces cabinets de curiosités se sont multipliés dans toute l’Europe. Ils rassemblent toute sorte d’objets rares, étranges ou précieux, qui participent à approfondir la connaissance du monde. »

Ces chambres, qui contiennent à la fois sculpture, tableaux, armures, armoires et coffres renfermant horloges, automates, objets d’orfèvrerie ou de joaillerie, coraux, fossiles, plantes ou animaux exotiques, sont aussi des signes ostentatoires. « Ces cabinets sont les vitrines du pouvoir. »

L’univers de Harry Potter
Dans l’exposition, il ne s’agit bien que d’une évocation de ces cabinets merveilleux, qui se sont éteints avec le siècle des Lumières. « Les collections ont été classifiées, chaque chose est allée à sa place. C’était le siècle du savoir et de la rationalisation. » Le public découvre sept cabinets. Pour la première chambre, dite des merveilles, les concepteurs sont partis du tableau de Rubens et Brueghels, une Allégorie de la vue, recréant l’atmosphère magique qui s’en dégage. « Nous avons ainsi recréé un tableau vivant. »

Exposition Les Chambres des Merveilles au palais Jacques Coeur
Exposition Les Chambres des Merveilles au palais Jacques Cœur

La chambre de la muse est typique de la Renaissance italienne. En face, le cabinet est très complexe, à la fois automate, tout en illusion et perspective. C’est la chambre des songes qui, s’inspirant d’une armoire à spectacle de Grollier de Servière de 1719, dévoile, grâce à un système ingénieux, un intérieur de château entouré de jardins. C’est un meuble mécanisé dont il ne faut pas oublier de faire jouer le mécanisme, en pressant simplement sur le bouton.

La chambre suivante évoque l’univers de Harry Potter. D’ailleurs, tous ses fans ont déjà remarqué que, dans tous ses films, on découvre, en arrière-plan, des cabinets de curiosités. Là, dans ce meuble frappeur, il y a la mandragore, une momie, un peu d’alchimie, des objets de memento mori et, en échos, des œufs d’autruche, symboles de la naissance. C’est l’expo du bizarre et de l’étrange, celle qui réveille l’imaginaire et les voix de l’enfance. Tout cela dans un palais, la grande maison de Jacques Cœur. Pour les petits et les grands !

Renseignements pratiques :
Palais Jacques Cœur, 10 bis rue Jacques Coeur, 18000 BOURGES
Tél. : 02 48 24 79 42
Exposition du 22 octobre 2016 au 26 février 2017
Site Internet : http://www.palais-jacques-coeur.fr

Laurence Javal
Le Berry républicain

Accédez à l’article source

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !