Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 23 février DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

Les moines de Saint-Wandrille se lancent dans la bière pour sauver leur abbaye (Seine-Maritime)

Vous êtes ici : Accueil > L’Histoire fait l’Actu > Moines de Saint-Wandrille : ils se (...)
L’Histoire fait l’Actu
Quand Histoire et Patrimoine font la une, s’invitent dans notre quotidien et deviennent un sujet d’actualité. Le passé au cœur de l’actu.
Moines de Saint-Wandrille : ils se lancent
dans la bière pour sauver leur abbaye
(Source : France 3 Normandie)
Publié / Mis à jour le jeudi 14 juillet 2016, par LA RÉDACTION
 
 
 
Dès l’automne 2016, l’abbaye de Saint-Wandrille va mettre à la vente sa propre bière. À terme, les moines espèrent en produire près de 200.000 bouteilles par an.

Prier et brasser. Tel est et tel sera désormais le rituel des moines bénédictins de l’abbaye de Saint-Wandrille en Seine-Maritime. Après deux ans de recherches et d’expérimentations, la première bouteille devrait être vendue dès l’automne 2016.

Selon l’abbaye, elle sera « produite exclusivement avec du houblon et des céréales cultivées en France ». L’objectif à terme est de remplir jusqu’à 200 000 bouteilles de 50 cl par an. Pour cela, les moines ont investi environ 800 000 euros dans deux grandes cuves de mille litres et quatre fermenteurs.

Mais les religieux espèrent bien un retour sur investissement. Fin 2014, l’idée est lancée de produire leur propre bière pour faire face au manque d’argent du monastère. À l’époque, l’abbaye venait justement de perdre son activité d’archivage numérique de documents. Mais pour que les trente moines puissent continuer à vivre entre ces murs, et que les lieux puissent être restaurés il fallait inévitablement trouver des fonds.

Vue de l'abbaye de Saint-Wandrille en 1702. Dessin de Louis Boudan
Vue de l’abbaye de Saint-Wandrille en 1702. Dessin de Louis Boudan

Une première en France
Début 2015, des travaux ont d’ailleurs débuté dans le bâtiment classé aux monuments historiques, comme le raconte le reportage ci-dessous. L’argent de la bière devrait donc contribuer, entre autres, à redonner vie au cloître datant du XIVe siècle.

« La bière est venue assez vite dans les propositions », raconte le Frère Benoît Vachette, pour son « originalité », mais aussi parce que sa production est « compatible avec notre rythme de vie monastique très morcelé du fait des offices liturgiques ». Il est d’ailleurs prévu qu’ils y consacrent deux jours par semaine pour le brassage et deux autres pour l’embouteillage.

En Belgique le brassage de bière par des moines est beaucoup plus répandu qu’en France. Plusieurs monastères y fabriquent leur propre breuvage, comme à Chimay et à Westmalle, respectivement dans le sud et le nord du pays. Dans l’Hexagone, il est beaucoup plus difficile d’en trouver. Et pour cause. Selon l’abbaye de Saint-Wandrille, il s’agira de la première bière d’abbaye française et bénédictine.

Aurélien Deligne et ANI
France 3 Normandie

Accédez à l’article source


Pour consulter la vidéo
CLIQUEZ sur le lecteur

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !