Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 18 juin DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Second Life

Omnia mecum porto. Citation latine

Vous êtes ici : Accueil > Citations / locutions latines > Omnia mecum porto
Citations / locutions latines
Citations et locutions latines utilisées en français, traduites, commentées, expliquées ; phrases françaises d’auteurs célèbres utilisant l’expression.
Omnia mecum porto
Publié / Mis à jour le jeudi 23 juin 2016, par LA RÉDACTION
 
 
 
Je porte tous mes biens avec moi

Traduction latine d’une réponse du philosophe Bias, l’un des sept sages de la Grèce. Priène, sa patrie, était assiégée par les généraux de Cyrus ; tous les habitants s’enfuyaient, emportant ce qu’ils avaient de plus précieux. On s’étonnait de l’insouciance du philosophe, qui ne faisait aucun préparatif de départ. « Je porte tous mes biens avec moi », répondit-il ; donnant ainsi à entendre qu’il n’était point attaché aux biens périssables, et qu’il regardait comme ses biens les plus précieux sa sagesse et le trésor de sa pensée.

« Tout ce qu’on peut dire, c’est que le docteur Hahnemann n’a pas encore dégagé l’inconnu. Tenons-nous-en à ce fait fort agréable, c’est qu’un médecin homéopathe peut dire comme Bias, grâce à la trituration de ses drogues : Omnia mecum porto, je porte dans mon gousset toute une pharmacie, c’est-à-dire une pharmacie à guérir une armée de six cent mille soldats, qui serait toute à l’hôpital. » (L. VÉRON)

« Les sciences, les arts, les connaissances administratives, satisfont aux besoins de ceux qui les possèdent bien, et sont chaque jour pour les artistes, les professeurs, les employés, etc. l’objet de traitements qui les font exister honorablement. Une semblable richesse est souvent moins périssable que toutes les autres : c’est le trésor de Simonide ; c’est en parlant de cette fortune que Bias disait, avec une juste confiance dans sa valeur : Omnia mecum porto. » (LEPELLETIER, Du Système social)

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !