Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 28 janvier DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Parler

Credo quia absurdum. Citation latine

Vous êtes ici : Accueil > Citations / locutions latines > Credo quia absurdum
Citations / locutions latines
Citations et locutions latines utilisées en français, traduites, commentées, expliquées ; phrases françaises d’auteurs célèbres utilisant l’expression.
Credo quia absurdum
Publié / Mis à jour le dimanche 17 avril 2016, par LA RÉDACTION
 
 
 
Je le crois parce que c’est absurde

« Je le crois, parce que c’est absurde » s’écrie saint Augustin. L’illustre évêque donne ainsi la meilleure définition de la Foi, qui nous fait regarder comme vraies précisément les choses que la raison ne peut admettre. Où serait la mérite de croire à des choses évidentes et démontrées ?

« Si dès le premier acte, le fantôme du commandeur avait paru, toute la comédie de Molière (Don Juan) prenait aussitôt une teinte sinistre ; les pas du fantôme restaient empreints sur le sable de ces jardins. Au fantôme de Molière, au fantôme de Shakespeare, le spectateur ajoute toute croyance. Son imagination lui parle plus haut que sa raison. Le spectateur croit au fantôme, par la raison que dit saint Augustin quelque part : Credo quia absurdum, et c’est là tout à fait une excellente, une admirable, une irrésistible raison. » (J. JANIN)

« En 1815, la bourgeoisie et le bas peuple croyaient fermement aux miracles ; chaque village avait les siens, et on avait soin de les renouveler tous les huit ou dix ans, car, en Italie, un miracle vieillit, et les dévots l’avouent sans peine. Ils croient avec tant de sincérité, qu’ils répéteraient, au besoin, le mot de saint Augustin : Credo quia absurdum. » (H. BEYLE, Promenades dans Rome)

« Le paradoxe est presque toujours la facette tranchante d’une pierre lumineuse, diamant ou strass. Credo quia absurdum, voilà l’épigraphe obligée de tout livre paradoxal. » (Revue de Paris)

« Autant certains esprits recherchent l’évidence et le pourquoi réel des choses, autant certains autres tiennent à leur attribuer des causes surnaturelles, mystérieuses et dont on ne peut se rendre compte : Credo quia absurdum. C’est ce qui explique comment, dans quelques campagnes, tant de croyances naïves et de traditionnelles superstitions sont encore en vogue. » (Le Siècle)

« Pascal choisit la foi, et renie le libre examen ; et, en cela, il est non seulement dans la grande tradition catholique, il est encore plus dans la logique du jansénisme. Les jansénistes ne sont-ils pas les fils spirituels de ce saint Augustin qui s’écriait : Credo quia absurdum ! » (LANFREY)

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !