Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 26 novembre DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Parler

Saperlipopette et sapristi. Origine, étymologie mots de la langue française

Vous êtes ici : Accueil > Savoir : Mots, Locutions > Saperlipopette et sapristi
Savoir : Mots, Locutions
L’étymologie de mots et l’origine de locutions de la langue française. Racines, évolution de locutions et mots usuels ou méconnus
Saperlipopette et sapristi
Publié / Mis à jour le lundi 16 juillet 2018, par LA RÉDACTION
 

Pour concilier autant que possible le respect du deuxième commandement — Tu n’auras pas d’autre Dieu que moi — avec le besoin qu’on éprouve parfois de jeter dans son discours quelque terme énergique, on a fait d’abord sacristi, que le philologue Éman Martin (1821-1882) soupçonne fortement d’être pour sacré Christ ce que sacrebleu est pour sacré Dieu, c’est-à-dire un euphémisme.

Mais sacristi ne dissimulait pas assez son origine ; on y changea le c en p, ce qui donna sapristi, un mot pouvant être prononcé par toutes les bouches : « Donc, plus de nouvelles de la fusion !... Où en est la fusion ? Voyons, sapristi, ne nous tenez pas le bec dans l’eau comme ça... » (L’Avenir national du 1er septembre 1873)

Un scrupule plus grand encore nous valut saprelotte ou saperlotte, espèce de diminutif de sapristi : « Vous ici, mais saperlotte, cher ami, que venez-vous donc faire dans ce quartier ? » (L’Événement du 15 septembre 1873).

Les canotiers de la Seine

Enfin saperlotte a été transformé en saperlipopette, que l’on peut considérer en quelque sorte comme la dernière dilution du juron sacristi.

L’usage de saperlipopette remonte au moins à 1861, puisqu’on le trouve dans l’opérette Apothicaire et perruquier, d’Élie Frébault, musique de Jacques Offenbach, représentée pour la première fois, à Paris, sur le théâtre des Bouffes-Parisiens, le 17 octobre 1861.

Le mot saperlipopète, dans Les canotiers de la Seine
Le mot saperlipopète, dans Les canotiers de la Seine

On le trouve également, mais orthographié saperlipopète, dans une tirade de la scène XI du vaudeville Les canotiers de la Seine, par Henri Thiéry et Adolphe Dupeuty, représenté pour la première fois sur le théâtre des Folies-Dramatiques le 12 juin 1858.

 
 
Même rubrique >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !