Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 22 janvier DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

Chambord scelle un jumelage avec Pékin

Vous êtes ici : Accueil > Patrimoine de France > Chambord scelle un jumelage avec (...)
Patrimoine de France
Richesses du patrimoine francophone : livres, revues, musées, parcs, châteaux, circuits touristiques, monuments...
Chambord scelle un
jumelage avec Pékin
(Source : Le Figaro)
Publié / Mis à jour le mercredi 15 octobre 2014, par LA RÉDACTION
 
 
 
L’Ancien Palais d’été de Pékin, saccagé au XIXe siècle par des soldats français et britanniques, et le château de Chambord (Loir-et-Cher), deux sites classés au patrimoine mondial de l’Unesco, ont décidé de se jumeler, a annoncé la direction du domaine de Chambord

Les deux sites ont pour particularité commune d’être inscrits dans un cadre naturel : le château de Chambord, de pur style Renaissance, est au centre du plus grand parc forestier clos d’Europe, tandis que l’Ancien Palais d’été de Pékin est désigné en Chine comme le « Jardin de la clarté parfaite » (Yuanmingyuan) ou « le jardin des jardins », avec des espaces verts de plus de 3 km2.

Le site pékinois, dessiné au XVIIIe siècle par des jésuites, est aussi connu comme le « Versailles chinois ». Il a été saccagé et pillé en 1860, lors de la seconde guerre de l’opium, par les troupes franco-britanniques. Aujourd’hui, la destruction de l’Ancien Palais d’été est considérée par l’historiographie officielle comme un symbole de l’agression étrangère et de l’humiliation de la Chine.

Il s’agit du premier jumelage officiel de l’Ancien Palais d’été avec un lieu de patrimoine à l’étranger, relève le domaine de Chambord dans un communiqué. « Le domaine de Chambord et l’Ancien Palais d’été sont les témoins incomparables de deux civilisations qui ont su magnifier les liens entre patrimoine architectural et patrimoine naturel », souligne le communiqué, en rappelant que ce jumelage intervient à l’occasion du 50e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la République populaire de Chine et la République française.

Vue du château de Chambord vers 1722, du côté du parc, par Martin Pierre Denis (1663-1742)
Vue du château de Chambord vers 1722, du côté du parc, par Martin Pierre Denis (1663-1742)

Le jumelage doit « faciliter la connaissance des deux monuments auprès des publics chinois et français » et permettre « de développer des projets communs autour de thématiques partagées, telles que la musique, l’aménagement et la restauration de jardins, la sauvegarde du patrimoine ».

Le domaine de Chambord présente jusqu’au 31 octobre 2014 une exposition sur le thème : « L’Ancien Palais d’été revoit la lumière - Exposition culturelle de l’Ancien Palais d’été en France ».

A Pékin, une exposition sur Chambord doit être inaugurée courant octobre dans le temple Zhengjue, l’un des sites de l’Ancien Palais d’été. Le Yuanmingyuan est à différencier de l’autre Palais d’été de Pékin, connu sous le nom de Yiheyuan (Jardin de l’harmonie préservée).

Le Figaro avec AFP

Accédez à l’article source

 
 
Même rubrique >


Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation


Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !